Les Newsletters Assurland

Comment choisir sa première assurance habitation ?

Publié par le

Quelle MRH souscrire quand on est étudiant et qu'on prend son premier appartement ?

Les étudiants ont déjà commencé à chercher leur logement pour l’année universitaire qui débutera en septembre ou en octobre prochain. Au-delà des démarches locatives, il faut également trouver la bonne assurance habitation, à la fois couvrante et pas chère, mais surtout obligatoire et exigée à la signature du bail.

Quelle assurance habitation pour quel type d’hébergement ?

Les solutions d’hébergement pour les étudiants sont nombreuses : rester chez les parents, prendre un appartement dans le parc immobilier des particuliers, prendre un logement du Crous, se mettre en colocation, etc.

Pour chacun de ces logements, quelle assurance habitation faut-il choisir ? Explications :

Chez les parents : Solution la moins chère, puisqu’à priori vos parents ne vous font pas payer de loyer (?!), faut-il que vous souscriviez une assurance habitation pour être bien couvert ? La réponse est non, car vous êtes déjà couvert par l’assurance MRH familiale pour l’ensemble des garanties. Une seule condition : bien vivre sous le même toit que ses parents… sinon ça ne marche pas.

Logement du Crous : En résidence étudiante, l’assurance habitation est obligatoire a minima au titre de la Responsabilité civile. Mais il est évidemment conseillé de souscrire des garanties supplémentaires comme celle contre le vol par exemple.

Résidences étudiantes privées : de la même manière, les étudiants locataires de ce type de résidence sont également obligés de souscrire une assurance habitation.

Appartement du parc privé :

Vide (non meublé) :  l’assurance des risques locatifs est obligatoire une nouvelle fois dans ce cas-là, a minima pour la responsabilité civile. Et pour être mieux couvert, il faut se prémunir des risques locatifs d’incendie, de dégâts des eaux ? etc.

- Meublé : l’assurance habitation n’est pas obligatoire. Toutefois, étant données les responsabilités en jeu, il est vivement conseillé de souscrire un contrat multirisque habitation.

Colocation : le fait d’être en colocation en change pas les risque, les étudiants qui optent pour la vie à plusieurs sont également tous soumis à l’obligation d’être couvert. Chacun des colocataires doit s’assurer contre les éventuels dommages causés au propriétaire, mais peut également de manière individuelle ou collective souscrire un contrat dans lequel les noms de tous les colocataires apparaitront.

Chez l’habitant : vous louez une chambre chez l’habitant, pas besoin de souscrire une assurance si et seulement si le propriétaire possède déjà une MRH incluant la garantie villégiature. Sans cette couverture, l’assurance habitation n’est pas obligatoire mais le propriétaire peut ajouter une clause au bail de location.

Comment trouver une assurance habitation moins chère ?

Le budget location est souvent déjà bien imposant pour un étudiant, autant trouver des solutions pour éviter de l’alourdir là où c’est possible. Et bien sûr il est tout à fait possible de limiter le prix de son assurance habitation pour étudiant.

Comment ? En comparant tout simplement les assurances habitation du marché ! En seulement quelques clics, remplissez notre questionnaire avec votre profil et le niveau de couverture que vous recherchez et découvrez les offres de nos partenaires assureurs habitation.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES