Les Newsletters Assurland

Comment les banques ont-elles perdu 300 millions d'euros depuis janvier ?

Publié par le

Les Français ont bien compris leurs droits pour économiser !

Depuis le début d’année, les banques auraient perdu plusieurs centaines de milliers d’euros. Comment ? Cela coïncide avec l’entrée en vigueur de l’amendement Bourquin, permettant aux emprunteurs de changer chaque année d’assurance crédit. Quand le bonheur des consommateurs fait le malheur des banques…

Les Français ont choisi la voie des économies, et vous ?

Depuis le 1er janvier 2018, les Français ont la possibilité de résilier chaque année leur contrat d’assurance emprunteur, souscrit dans le cadre d’un prêt immobilier. Et ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd !

Alors qu’ils avaient déjà la possibilité de changer d’assurance crédit dans les 12 mois suivant la signature du prêt, il semblerait que ça n’ait pas perturbé l’équilibre des banques. Cependant, depuis l’amendement Bourquin permettant aux emprunteurs de résilier annuellement leur assurance de prêt, il semblerait que cet équilibre ait été mis à mal pour les banques.

Ces dernières auraient vu partir leurs clients chez la concurrence, faisant jouer leur droit à la délégation d’assurance, ou auraient revu leurs tarifs à la baisse pour s’aligner avec la concurrence.

Les emprunteurs auraient ainsi pu faire des économies de plusieurs milliers d’euros. Vous pouvez vous également faire de réelles économies en comparant gratuitement les assurances emprunteur.

L’amendement Bourquin va-t-il révolutionner le marché de l’assurance crédit ?

Tarifs bancaires trop élevés, pression pour conserver leurs clients, trop de contraintes poussant les assurés à enfin faire jouer leurs droits pour bénéficier d’une couverture au moins aussi performante mais beaucoup moins chère.

Selon le fondateur de Réassurez-moi, spécialiste de l’assurance de prêt, près de 300 millions d’euros d’assurance emprunteur auraient d’ores et déjà été retirés des banques. Les emprunteurs ont compris leurs droits et les conséquences économiques importantes qui en découlaient. Les banques de leur côté risquent de perdre jusqu’à 1,2 milliards d’euros seulement en 2018. C’est dire les économies qu’il est possible de réaliser.

En effet, changer d’assurance crédit permet de réaliser plusieurs milliers d’euros sur le coût total du crédit, en fonction notamment de la durée du prêt et du montant emprunté.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES