Copropriété et assurance logement, comment ça marche ? - La famille Jassurmalin

Guide de l'assurance > La famille Jassurmalin > Copropriété et assurance logement, comment ça marche ?

La famille Jassurmalin

Les histoires de la famille Jassurmalin

Copropriété et assurance logement, comment ça marche ?

|
Consultations : 1355
Commentaires : 0
L'assurance dans la copropriété
Clément Jassurmalin est récemment devenu l’heureux propriétaire d’un deux pièces à Poitiers. De ce fait, il est devenu propriétaire de son logement mais également copropriétaire de l’immeuble, avec les autres propriétaires.

Il découvre donc l’univers de la copropriété et se renseigne auprès des autres copropriétaires sur l’assurance de l’immeuble.

« Il existe un genre d’assurance habitation pour l’immeuble ? », demande Clément à l’un de ses voisins lors de sa première assemblée générale.

L’assurance habitation : la protection dédiée à l’immeuble


Clément Jassurmalin fait bien de se renseigner sur  l’assurance de son nouvel immeuble, c’est un point plutôt important à bien maîtriser.

Chaque copropriété est régi par un règlement écrit, décrivant droits et obligations de chaque personne de la copropriété. Le règlement précise le plus souvent les modalités d’assurance pour la copropriété. Cette couverture est obligatoire et gère les dommages causés à l’immeuble et la Responsabilité Civile (RC).

Il convient donc de souscrire une assurance logement collective.

Assurance de la copropriété : deux garanties obligatoires


   • Risques couverts par la garantie dommages : incendie, foudre, explosion, dégât des eaux, vol, catastrophe naturelle ou technologique, attentats, tempête, grêle, neige, bris de glace.

   • Risques couverts par la RC : elle couvre les dommages causés par l’immeuble ou par une personne qui travaille pour l’immeuble (comme un gardien par exemple) à des tiers (voisins, tiers, ou locataires). 

Zoom sur la Responsabilité Civile 


La RC collective couvre donc contre les éventuels dommages provoqués par l’immeuble mais elle peut prendre une autre forme. 

Chaque copropriétaire peut être couvert à titre individuel par la RC pour les actes de la vie courante engageant la responsabilité du copropriétaire ou de ses enfants envers les tiers ou envers son locataire.

Dans le cas de l’intervention d’un syndicat, la RC de copropriété peut également couvrir l’éventuelle responsabilité du syndicat.

« Bon, et bien au moins, j’en aurai appris des choses aujourd’hui ! » constate Clément Jassurmalin !

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !