Covoiturage : payez le juste prix ! - Les Newsletters Assurland

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Les Newsletters Assurland > Covoiturage : payez le juste prix !

Les Newsletters Assurland

Retrouvez ici les Newsletters envoyées par Assurland.com

Covoiturage : payez le juste prix !

|
Consultations : 1466
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

« Gare à vous, covoitureurs indélicats ! » C'est le message que souhaite faire passer le ministère de l'Economie. Dorénavant, la DGCCRF va s'intéresser à ceux qui profitent du covoiturage pour réaliser des bénéfices.  

Avec ou sans covoiturage, une auto, ça s'assure. Il s'agit d'une obligation que l'on a tout intérêt à respecter. Car, faute d'assurance, on doit affronter seul les conséquences, notamment financières, d'un sinistre.

Bercy a décidé de surveiller d'un œil plus attentif les sites de covoiturage, pratique où l'on utilise de façon conjointe et organisée un véhicule conduit par un non-professionnel et qui accueille un ou plusieurs passagers pour effectuer ensemble un trajet. A la clé, des économies, des véhicules mieux remplis, moins d'embouteillages et un air plus respirable.

Chargée de veiller sur le covoiturage, la DGCCRF avertit sur le "caractère illicite de toute pratique prévoyant une rémunération du conducteur, au-delà du simple partage des coûts".

Très concrètement, au-dessus de 50 centimes le kilomètre, l'on a affaire à un covoitureur qui fait des bénéfices, c'est-à-dire un transporteur professionnel, ce qui contrevient à la réglementation en vigueur. Il ne vous reste plus qu'à faire chauffer les calculatrices !

Au-delà de 50 cents le kilomètre, le covoiturage est professionnel !Autre donnée du covoiturage : l'assurance auto. En effet, l'assureur peut refuser d'indemniser si le covoitureur se comporte en fait comme un professionnel. Hormis ce cas particulier, l'assurance au tiers suffit pour le covoiturage. Mais, seuls les passagers seront couverts et le conducteur ainsi que les dommages causés au véhicule ne seront pas pris en charge.

Dans tous les cas, quelle que soit la formule d'assurance auto, il faut veiller à signaler à l'assureur que vous pratiquez le covoiturage pour adapter votre contrat et éviter les désillusions si le pire devait se produire.

Besoin d'une assurance auto adaptée ? En comparant, vous accédez à un large panel d'offres qui correspondent à la fois à vos besoins, à votre profil, à votre véhicule mais aussi à vos capacités financières. Laissez-vous tenter !

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux newletters par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS