David Jassurmalin fait du covoiturage ! - La famille Jassurmalin

Guide de l'assurance > La famille Jassurmalin > David Jassurmalin fait du covoiturage !

La famille Jassurmalin

Les histoires de la famille Jassurmalin

David Jassurmalin fait du covoiturage !

|
Consultations : 1128
Commentaires : 0
Le covoiturage et l'assurance automobile

Suite à une grève des transports en commun qui a duré plusieurs jours et engendré bien des bouchons, prof d'économie à Poitiers, David Jassurmalin et trois autres de ses collègues ont pris l'habitude de faire voiture commune pour se rendre au lycée, situé à l'autre bout de la ville. 

Voilà pourquoi, comme c'est souvent lui qui conduit, Agnès la prof d'anglais, Jean-Michel le prof de gym et Laurence la prof de chimie l'attendent tous les matins au coin de la rue ! Et ça n'est pas pour faire du racolage, rassurez-vous, mais bien du « co-voiturage ». Une pratique de plus en plus prisée.

Qu'en est-il en termes d'assurance auto ?

 

Les avantages du covoiturage

 

Ils sont nombreux.

     - Primo, tous les passagers partagent les frais de transport. Mine de rien, un plein d'essence régulièrement divisé par quatre ou même par deux, ce n'est pas négligeable.

     - Deuxio, ça ajoute à la convivialité, on se voit, on se parle, on discute. « ça crée du lien» comme on dit aujourd'hui !

     - Tertio, c'est un acte, n'ayons pas peur des mots, « citoyen » ! Pourquoi ? Parce qu'il est évidemment moins polluant pour l'environnement d'utiliser une seule voiture plutôt que quatre pour transporter plusieurs personnes qui vont au même endroit !

De plus, ça divise également les risques d'accidents. Et oui, forcément : moins de véhicules sur les routes égale moins de chances d'entrer en collision. Résultats : qui dit moins de sinistres dit aussi bouchons en moins, frais de réparations en moins, soins d'hospitalisation en moins, bref tout ce qui peut vous arriver de moins bien sur les routes...en moins !!

Enfin, vous êtes assuré d'avoir un transport fiable les jours de grève. Vous n'êtes plus tributaire des horaires des transports en communs, surtout aux heures creuses. Si vous habitez loin d'une gare ou d'une station de bus, vous êtes moins gêné.

Et si malheureusement vous n'avez pas de co-lègues pour faire du co-voiturage, vous n'avez qu'à surfer sur Internet, des sites lui sont dédiés. Voilà pour les plus.

 

Covoiturage et assurance voiture

 

Mais il va maintenant nous falloir parler un peu assurance voiture. Je vous le rappelle au passage, c'est le but de cette chronique !

Donc si vous faites tous les jours ou très régulièrement du « co-voiturage » sur un même trajet, « domicile/lieu de travail », vous devez le signaler à votre compagnie d'assurance.

De la même façon, si vous prêtez parfois le volant à l'un de vos collègues, assurez-vous que votre contrat ne comporte pas une clause de « conduite exclusive ».

N'oubliez pas non plus que même si ce n'est pas vous qui êtes au volant, en cas d'accident, si la personne à qui vous avez passé le volant est en tort, le malus c'est pour votre contrat ! Et oui. Et de surcroît, si ce conducteur est novice, vous risquez de voir appliquer une franchise plus élevée.

En revanche, dans tous les cas, les dommages corporels, s'il y en a, seront systématiquement pris en charge grâce à la garantie obligatoire de responsabilité civile, incluse à votre assurance auto.

Voilà vous savez tout, quant à moi faut que je retrouve maintenant mon co-locataire ! Un petit brun, tout poilu qui marche à 4 pattes !

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !