• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Les Newsletters Assurland

Ebola : le virus en 6 questions

Publié par le , Mis à jour le 03/11/2014 à 17:52

Préoccupation sanitaire devenue planétaire, le virus Ebola soulève nombre de questions aux quatre coins de l’Hexagone. Il faut dire aussi que son taux de mortalité - il peut atteindre 90 % ! - invite plus à la psychose qu’à la sérénité. Découvrez ci-dessous quelques informations essentielles et éclairantes sous forme de questions-réponses.

Le virus Ebola est-il transmissible dans l’air ?

A la différence de la grippe, le virus Ebola ne peut pas se transmettre dans l’air. Autrement dit, la contamination par le virus ne peut pas résulter d’un « contact ordinaire » dans les transports en commun ou dans les lieux publics avec des individus qui n’ont pas l’air d’être malades.

Comment peut-on être contaminé par le virus ?

La transmission du virus Ebola se fait par voie de contact direct d’une part avec des fluides corporels des patients infectés (sang, salive, urine, lait maternel, sperme, sueur, selles et vomissements) et d’autre part avec des objets contaminés par ces fluides.

A noter qu’il est vivement recommandé de se protéger lors de rapports sexuels car la présence du virus Ebola a été mise en évidence dans le sperme de personnes infectées jusqu’à sept semaines après leur guérison.

Quid des légumes et fruits importés d’Afrique ?

Il n’y a aucun risque à consommer des fruits et légumes provenant d’Afrique et entrés légalement dans l’Hexagone. En effet, le virus Ebola ne se transmet pas en consommant ces aliments.

Toutefois, il est fortement déconseillé de consommer de la « viande de brousse » dont l’importation est d’ailleurs strictement interdite en France.

Quels symptômes pour le virus Ebola ?

Au début, le virus se manifeste par une fièvre élevée, des douleurs aux articulations et aux muscles, des maux de tête ainsi qu’une sensation de fatigue généralisée.

Au bout de 3 à 4 jours, d’autres symptômes apparaissent comme des troubles digestifs (diarrhée et vomissements) et des signes qui affectent la peau et les muqueuses (conjonctivite, éruption cutanée, difficulté à avaler).

La phase terminale se traduit généralement par des hémorragies externes (saignements du nez et des gencives, toux sanglantes, selles sanglantes,…) et par certaines manifestations neurologiques (troubles de la vigilance, agitation, coma,…).

En combien de temps apparaissent les premiers symptômes ?

En cas de contamination par le virus Ebola, il faut compter entre 2 et 21 jours pour la durée d’incubation, c’est-à-dire la période entre le moment où la personne est infectée et l’instant où les premiers symptômes font leur apparition.

A noter qu’en moyenne, la période d’incubation dure 8 jours.

Quel traitement pour le virus Ebola ?

En règle générale, le virus donne lieu à un traitement symptomatique. Dans l’Hexagone, quatre traitements expérimentaux ont été autorisés le 18 septembre dernier : il s’agit du TKM-100-802, du Z Mabs, du Z Mapp et du Favipiravir.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES