Forum Assurance et Internet - L'assurance française au défi d'Internet

Guide de l'assurance > Evénements > Compte rendu du forum Assurance et Internet
Les dernières actus du Compte rendu du forum Assurance et Internet
  • Date : le mardi 6 septembre 2011
  • Intervenant : Carlo d'Asaro Biondo, VP SEEMEA de Google
  • Débat mené par Stanislas di Vittorio, fondateur d'Assurland
  • Sur invitation uniquement

Evénements

Compte rendu du forum Assurance et Internet

|
La 7ème édition du Forum Assurance et Internet d’Assurland.com s’est déroulée avec succès le 6 septembre 2011, à la Maison de l’Amérique Latine, Paris 7ème. 
Plus de 100 personnes du monde de l’assurance et de la presse spécialisée ont répondu présentes à ce grand rendez-vous annuel de l’assurance, organisé par Assurland.com.
Cette année encore, un invité de marque, Carlo d’Asaro Biondo, Vice-Président Europe du Sud, de l’Est, Moyen-Orient et Afrique de Google, a accepté de présenter sa vision du secteur de l’assurance sur le web.

intervenants forum assurland

Le Forum s’est déroulé en 3 temps :

1er temps

Stanislas di Vittorio, fondateur et directeur général d’Assurland.com a présenté une étude menée en août 2011 auprès de 4 613 internautes sur leurs attentes en matière d’assurance.
Chiffre intéressant : les Français font quatre fois plus appel à internet pour la souscription de leur contrat d’assurance qu’il y a cinq ans ! Cette tendance lourde suscite des interrogations sur l’impact qu’aura Internet sur les métiers de l’assurance. Que recherchent les assurés sur le web ? La transparence sur les prix et les produits, ainsi que les opportunités d’économies bien sûr !
 
 « Dans cette optique, le métier de comparaison d’assurances montre toute son utilité pour le consommateur puisqu’il est un point d’accès à de nombreuses offres d’assurances et permet de décomposer les différentes propositions des différents acteurs de l’assurance. Cette compétence reste donc irremplaçable. De plus, le métier de comparateur d’assurances n’est pas en concurrence avec les assureurs et les mutuelles mais en partenariat avec ces acteurs sur le métier spécifique de la distribution de produits d’assurance » rappelle Stanislas Di Vittorio.
 
forum assurland a la maison de l amerique latine

2ème temps


Carlo d’Asaro Biondo, de Google, a présenté sa vision du secteur de l’assurance sur internet.
Il a notamment mis l’accent sur la montée en puissance de l’internet mobile. Le téléphone mobile est un des outils qu’il va falloir développer pour les assureurs, car « en 2014 les utilisateurs de smart phones seront plus nombreux que les utilisateurs de PC ».
 
Il a également souligné l’importance des marques sur Internet : « On observe une fragmentation de l’audience. Certains internautes cherchent de la transparence vers les comparateurs, d’autres vont vers les marques pour se rassurer.  Le nom des marques d’assurance est tapé 40% de fois plus que l’année dernière et notamment grâce aux smart phones. Aujourd’hui, les gens se renseignent beaucoup sur le web ce qui sous-entend la plus grande clarté des acteurs », ajoute-t-il, avant de conclure : « Pour l’avenir, je pense que l’on verra apparaître de plus en plus de produits d’assurances instantanés sur internet, c’est à dire des offres qui répondent à des problématiques particulières dont on a besoin à un moment précis ».

3ème temps

Les questions du public. De nombreuses questions ont été posées par les assureurs à Google parmi lesquelles :
Interrogé sur les chiffres révélés en juin 2011 qui placent le mot clé « assurance » comme le plus cher , Carlo DAB est revenu sur l’importance du secteur de l’assurance pour un groupe comme Google.
 
Les mots clés liés à l’assurance sont en effet les plus chers au monde, ce qui laisse penser que le secteur de l’assurance est celui qui rapporte le plus à Google. Néanmoins, en termes de volume de recherches, c’est le secteur du voyage qui selon Google rapporte le plus.
 
Les recherches liées au monde de l’assurance sont particulièrement variées. On peut noter l’existence d’un certain nombre de niches sur lesquelles les acteurs de l’assurance ne sont pas positionnés et ne proposent pour le moment pas de réponses précises.
 
Les attentes des internautes en Angleterre ou en France et les évolutions possibles pour les acteurs du web :
 
Interrogé sur l’achat par Google d’un comparateur d’assurances en Angleterre, Carlo DAB tient à différencier les habitudes des internautes français et britanniques, et par conséquent les services proposés sur Internet Les Français ont encore actuellement l’habitude de la recherche sur des moteurs avant d’accéder au site lui-même, ce qui explique l’importance d’un acteur comme Google en France. En Angleterre, les internautes multiplient les  canaux de recherche, s’adressant notamment à des concurrents directs de Google, mais également en consultant directement des sites au contenu spécialisé et détaillé. Cette quantité de sites au contenu spécialisé sur de nombreux domaines s’explique par une maturité plus avancée de l’usage de l’internet. Le nombre de sites de contenu par internaute est ainsi 15 fois plus élevé dans le monde anglo-saxon que dans le monde francophone. La stratégie de développement des acteurs du web sera donc radicalement différente. Le web français offre actuellement de nombreuses opportunités de contenus et de services à proposer à l’internaute.
 
Un participant a rappelé le devoir de conseil qui incombe à l’assureur et pose la question de la possibilité pour l’assurance en ligne de répondre à cette exigence : l’occasion pour CAB de revenir sur les opportunités d’évolution sur le web pour le secteur de l’assurance.
 
Le secteur de l’assurance dispose d’opportunités à saisir, afin de proposer de nouveaux services et outils à l’internaute. Il s’agit alors de décomposer les moments de la relation client, et d’identifier les étapes pour lesquelles il est possible de proposer en ligne tout ou partie des éléments de réponse. Comme cela s’est déroulé pour le secteur du voyage, pour lequel 80% de la relation client passe aujourd’hui par internet.
 
Les attentes des internautes évoluent et ne concernent plus uniquement le prix. Ils recherchent aujourd’hui une information précise et fiable sur des sujets cruciaux, comme l’assurance, la finance, ou le domaine médical. Pour disposer de ces informations, l’internaute dispose de sources d’informations de plus en plus variées. Les réseaux sociaux ont notamment un rôle important à jouer face à cette attente car ils permettent une interaction plus spontanée et directe.
 
En conclusion, il semble inévitable pour Carlo D’Asaro Biondo de transférer une grande part de la relation client en ligne. Il ne s’agit pas d’éliminer le contact physique entre l’assureur et l’assuré mais de multiplier les points d’accès possibles à l’information nécessaire à l’assuré. Dans cette optique, l’accès mobile est en passe de modifier radicalement les habitudes des acteurs du e-commerce et de ses utilisateurs. En effet, à l’inverse d’un ordinateur qui pourra être partagé par plusieurs personnes, le mobile est généralement un objet personnel. On peut alors se plaire à imaginer des services de plus en plus personnalisés.
 
Si les comparateurs, comme Assurland.com et Mutuelle-land.com, et les sites de notations, comme Opinion-Assurances, ont un bel avenir devant eux, les assureurs ont également un énorme potentiel à exploiter sur le web pour fidéliser leurs clients, notamment via le mobile.

Vous pouvez consulter les articles traitant du Forum Assurland :
- Sur l'Argus de l'Assurance : Enquête Assurland : les internautes préfèrent les assureurs à réseau
- Sur News-Assurances : Assurland et sa vision d'Internet

CONTACT PRESSE
Assurland.com
Stanislas Di Vittorio
01 78 09 81 81
contact2@assurland.com
 
Kalima
Tygénia Saustier / Claire Caminati
01 44 90 02 36/06 19 91 40 03
tsaustier@kalima-rp.fr