Evénements

L'édition 2018 du Rallye Dakar s'est lancée de Lima

Publié par le

La course s'annonce ouverte pour les motos sur le Dakar 2018

Du 6 janvier au 20 janvier 2018 se déroule la 40e édition du Rallye Dakar. Pour la 10e année consécutive, le plus connu des rallyes-raids a lieu en Amérique du Sud. Les 335 véhicules ont pris le départ de Lima au Pérou et braveront près de 8 800 kilomètres dont 4 329 de spéciales pour arriver à Cordoba en Argentine.

Une participation en hausse pour l’édition 2018

Au départ du Rallye Dakar 2018, 335 véhicules pour 523 concurrents se sont présentés sur la ligne de départ à Lima. Ces deux chiffres sont en augmentation par rapport en 2017 où l’épreuve comptait 318 véhicules pour 501 concurrents.

Cette année les organisateurs dénombrent :

  • 188 motos et quads ;
  • 103 autos et SxS ;
  • 44 camions.

Le parcours du Dakar 2018

Le parcours offrira la traversée de 3 pays : le Pérou, la Bolivie et l’Argentine. « Le Pérou est sans doute le plus beau pays d'Amérique latine pour le rallye-raid » explique Stéphane Peterhansel, au journal Le Point.fr.

Cette 40e édition du Rallye Dakar offre le programme suivant :

  1. 06/01 : Lima – Pisco (distance de la spéciale chronométrée : 31 km)
  2. 07/01 : Pisco – Pisco (267 km)
  3. 08/01 : Pisco – San Juan de Marcona (295 km)
  4. 09/01 : San Juan de Marcona – San Juan de Marcona (330 km)
  5. 10/01 : San Juan de Marcona – Arequipa (264 km pour les motos - 267 km pour les autos)
  6. 11/01 : Arequipa – La Paz (313 km)
  7. 12/01 : Jour de repos à La Paz
  8. 13/01 : La Paz – Uyuni (425 km)
  9. 14/01 : Uyuni – Tupiza (498 km)
  10. 15/01 : Tupiza – Salta (242 km)
  11. 16/01 : Salta – Belén (372 km)
  12. 17/01 : Belén – Fiambalá/Chilecito (280 km)
  13. 18/01 : Fiambalá/Chilecito – San Juan (375 km pour les motos - 522 km pour les autos)
  14. 19/01 : San Juan – Cordoba (423 km pour les motos - 368 km pour les autos)
  15. 20/01 : Cordoba – Cordoba (119 km)

Des favoris pour les autos et une surprise pour les motos

Dans l’épreuve auto, les pilotes Peugeot seront les grands favoris. Alors que la marque au lion arrêtera le rallye-raid à l’issue de ce Dakar, Bruno Famin, directeur de Peugeot Sport affirme au Point.fr « On ne peut pas avoir d'autres attentes que de nous imposer ». La marque Française pourra compter sur Stéphane Peterhansel (13 victoires dans l’épreuve : 6 en moto et 7 en auto) mais également sur Sébastien Loeb. Le nonuple champion du monde des rallyes n’a toujours pas gagné le Dakar. Après une 9e place en 2016 et une 2e l’année dernière, le pilote français compte bien devancer son coéquipier.

Pour les motos la bataille sera ouverte. Loin des années d’hégémonie de Cyril Despres et Marc Coma, l’édition 2018 du Dakar laisse la place aux surprises pour les deux-roues. « Il est même délicat de distinguer un favori. Honda a investi de façon conséquente pour s'imposer, Sherco a une équipe très solide et Yamaha n'en finit plus de progresser » détaille Luc Alphand au Point.fr. L’arrivée le 20 janvier nous dira qui a su sortir son épingle du jeu.  

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES