Evénements

Paris : 4e édition de la Journée sans voiture le 16 septembre 2018

Publié par le

La Journée sans voiture se tiendra le 16 septembre 2018

Pour la 4ème année consécutive, Paris sera le temps d’une journée une ville où les voitures n’existent pas. Le dimanche 16 septembre 2018, aucune auto ne pourra circuler dans les rues de la capitale entre 8 heures du matin et 11 heures du soir.

4e édition de la Journée sans voiture le 16 septembre 2018

La Journée sans voiture revient. Pour la a 4ème année consécutive, Paris organise la Journée sans voiture le dimanche 16 septembre prochain. Aucune voiture, ou moto, ne pourra circuler dans les rues de la capitale entre 11h à 18h. Seuls les taxis, VTC, bus et véhicules de secours pourront circuler. Ces derniers ne devront cependant pas dépasser les 20 km/h dans certaines zones prédéfinies (hyper-centre, Champs-Élysées et zones « Paris Respire ») et km/h dans le reste de la ville. Pour les riverains devant rentrer chez eux durant ce créneau horaire, un justificatif de domicile sera demandé.

Un évènement organisé durant la semaine européenne de la mobilité

Si d’ordinaire la Journée sans voiture est organisée le dernier week-end de septembre, les organisateurs ont décidé cette année d’avancer la date afin de la faire coïncider avec les journées du patrimoine. Une autre raison, plus symbolique, est également à l’origine de ce changement de planning. Du 16 au 22 septembre 2018 se tiendra la semaine européenne de la mobilité. Une raison de plus pour les organisateurs d’avancer la date de cet évènement censé sensibiliser sur l'environnement, le bruit et la pollution. Pour rendre cette journée encore plus attractive, des stands spectacles et autres manifestations seront organisés dans de nombreuse rues de la capitale.

En France, Paris reste avec Grenoble, la ville la plus polluée. Alors que les pics de pollution se font nombreux, cet évènement permet de réduire, le temps d’une journée, le niveau de dioxyde d'azote. D’après les données communiquées par la Mairie de Paris, l’édition 2017 avait permis de le réduire de 25 %.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES