• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Evénements

Arrêtez de fumer, vapotez au premier salon de l'e-cigarette !

Publié par le , Mis à jour le 24/04/2017 à 17:42

Rendez-vous à l'E-Cigshow, premier salon sur la cigarette électronique

Impossible de passer à côté depuis 2013. Le marché de la cigarette électronique ou e-cigarette est en plein essor. 40 millions de chiffre d’affaire en 2012, 100 à 200 millions fin 2013, ce marché connait une croissance fulgurante. Logique alors de lancer le premier salon de l’e-cigarette, afin de faire connaitre ce produit au grand public ainsi qu’aux professionnels du secteur.

Cigarette électronique : un marché en plein boom

L’argument santé a fait mouche : «  On est tout à fait sûrs que vapoter est 100 à 1000 fois moins dangereux que de fumer », selon le professeur Dautzenberg. Pourtant, il reste quelques doutes sur cette affirmation. Pour certains médecins, la cigarette électronique constituerait même une méthoe de sevrage efficace.

En tous cas, une chose est sûre : les clients sont au rendez-vous. Selon une enquête Ipsos, 2 jeunes sur 5 auraient déjà testé la cigarette électronique.
La croissance du secteur atteignant 15 % par mois selon les acteurs du marché. Il n’y a qu’à en juger par les petites boutiques ou les fabricants qui poussent comme des champignons un peu partout en France, créant ainsi environ 2 500 emplois en France. Si bien qu’un collectif s’est créé réunissant tous les acteurs du marché : le Collectif des acteurs de la cigarette électronique (CACE).

Que propose E-cigshow, le premier salon de l’e-cigarette ?

Avec en moyenne 20 000 visiteurs attendus au sein du pavillon 6 du Parc des expositions de la porte de Versailles les 25, 26 et 27 mai prochains, ce nouveau salon promet de grandes surprises !

Avec plus de 100 exposants et 300 marques présentes, le grand public (accès le 25 mai seulement) et les professionnels du secteur pourront découvrir et tester les nouveaux produits, développer leurs contacts et renforcer leur image.

L’assurance santé et la prise en charge du sevrage tabagique

Il est souvent bien difficile d’arrêter de fumer. Il existe pourtant des aides, humaines (Tabac Info Service), technologiques (e-cigarette) ou médicamenteuses (substitut nicotiniques) pour y parvenir.

L’Assurance Maladie participe à l’arrêt du tabac en prenant en charge par exemple à hauteur de 50 euros par an les traitements par substituts nicotiniques délivrés sous prescription médicale ou verse 150 euros par an aux femmes enceintes pour arrêter la cigarette.

De même, une bonne assurance santé peut proposer un remboursement complémentaire pour les substituts nicotiniques, parfois même les consultations. A quand une prise en charge de la cigarette électronique ?!

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES