Les Newsletters Assurland

Hausse, prix coûtant, taxes : mieux comprendre le carburant en 2018

Publié par le
2260 vues 26 réactions Note

Les tarifs du carburant n'ont jamais été aussi hauts

L’annonce de la hausse du prix du carburant n’est pas passée inaperçue en France. Entre la hausse du prix du baril de pétrole, les taxes augmentées par l’Etat, les distributeurs de carburant, les Français sont en colère mais le gouvernement résiste. Mais pourquoi le prix du carburant explose-t-il ? Et quelles aident sont proposées pour contrer ces hausses ?

Hausse du prix des carburants : la grogne des Français

Après la dernière crise du carburant en France en 2008 ou le prix du baril avait doublé en seulement un an, entrainant la colère des automobilistes appelant à la grève ou au blocage des routes françaises.

10 ans après, même rengaine. Les prix à la pompe connaissent une nouvelle flambée, impliquant une hausse de la facture pour les Français. Les prix TTC du carburant frise des tarifs jamais observés depuis les années 2000 pour le gazole et depuis 2014 pour le sans plomb 95. Cette impressionnante hausse des prix n’est cette fois pas seulement liée au prix du baril mais à une décision de l’Etat d’augmenter les taxes sur les carburants.

Une crise sans précédent, qui se matérialise aussi par une nouveauté : le prix du diesel dépassant de quelques centimes celui de l’essence.

Conséquence : les automobilistes (et pas seulement !) se mobilisent contre l’explosion du budget auto, s’organisent et appellent à bloquer les routes et autoroutes (premier appel pour le 17 novembre), signent des pétitions (plus de 800 000 signatures), etc.

Face à la hausse des prix du carburant : des aides mises en place

Face à la grogne des Français, 2 élus Républicains, Guillaume Peltier et Damien Abad, ont proposé la création d’un « chèque carburant » de 100 euros par mois à destination de 13 millions de Français, notamment à ceux qui ne bénéficient pas des réseaux de transports en commun.

Une proposition écartée par le ministre de l’Economie Bruno le Maire, justifiant son choix en qualifiant cette proposition de « solution à court terme qui contribuerait au réchauffement climatique ». En effet, le Président de la République, Emmanuel Macron défend la hausse des taxes sur les carburants en se basant sur l’argumentation écologique.

Toutefois, Macron souhaite compenser ces hausses, notamment en améliorant le chèque énergie à destination de ménages les plus modestes. Ce chèque, mis en place pour remplacer les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz, concerne 3,7 millions de Français et s’élèvera à 200 euros par an dès 2019. Autre mesure proposée par le gouvernement, qui cette fois s’inspire de l’aide de 20 euros mensuels que les automobilistes des Hauts-de-France qui parcourent plus de 30 km par jour en voiture. Cette idée serait potentiellement en lice pour être étendue à tout le territoire et l’aide serait défiscalisée.

Enfin, plusieurs grandes enseignes (E. Leclerc, Carrefour, Casino et Intermarché) ont pris l’initiative quant à elles de proposer le carburant à prix coûtant courant novembre. Une bonne nouvelle pour les automobilistes qui se ruent déjà dans les stations-service.

Mais pourquoi une telle hausse du carburant ?

Pour justifier la hausse des taxes sur le carburant, le gouvernement avance les arguments écologiques et sur la transition énergétique. En d’autres termes, l’idée est d’amener les Français à moins utiliser leur voiture, ou tout simplement les pousser à changer de voiture, vers des modèles plus respectueux de l’environnement.

Toutefois, selon Marianne, la hausse des taxes ne servirait pas uniquement à financer les technologies écologiques. En effet, la totalité de ces taxes n’iront pas à la transition écologique. Dès 2019, sur les 37,7 milliards d’euros de taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) que l’Etat va ponctionner, seuls 7,2 milliards seraient destinés la transition écologique.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
26 RÉACTIONS
Bouthors 15/11/2018 à 09:02
Bonjour la hausse du gasoil il est trop cher Je vous confirme merci il y a tout l'ensemble qui suit sauf les salaires rien ne va plus
DELAVENNE 14/11/2018 à 14:25
C'est tout simplement honteux ! une occasion encore renforcée de raquetter le citoyen lamda et qui a pour but d'engraisser tous les parasites qui ne vivent que d'avantages sociaux ! Et peut être aussi tous ces fainéants trop haut placés qui passent leur temps à roupiller ! Honteux d'avoir doublé le pris du carburant depuis 15 ans ! Perso, ma pension n'a pas doublé depuis, au contraire elle a diminué ! L'écologie a trop bon dos : au lieu d'assassiner les automobilistes, si on veut moins de pollution, il n'y a qu'à réduire le trafic aérien !!
Sab 13/11/2018 à 09:03
Dommage que les alternatives plus ecolo ne soient pas misent en avant ... fausse excuse de l’etat pour s’en mettre pleins les poches ...
giraud 12/11/2018 à 20:13
Bonjour nous sommes dirigés par des truands qui ne pensent qu, à eux et après avoir volé les retraités maintenant ils s'en prennent à notre liberté. Tous ces ministres qui retournent leur veste LA SEULE CHOSE QUI LES INTERESSENT C EST D AVOIR UNE LOI A LEUR NOM .IL FAUDRAIT COMMENCER A BAISSER LEUR SALAIRE ET LEUR TRAIN DE VIE QUE NOUS LEUR PAYONS.ONT NE VEUX PAS DE CHEQUE MAIS UNE BAISSE A LA POMPE (surtout les taxes)
Chantal 12/11/2018 à 19:11
j'envisageais de passer au carburant bio en modifiant mon véhicule mauvaise idée l'impact sur la faune et la flore est pire encore. Finalement mieux vaut être riche pour continuer à rouler. Etre de plus en plus taxé sans apporter de réelles solutions, quel profit.
Christian 12/11/2018 à 17:45
Un Président et un gouvernement de génies. Ils ont tout dit AVANT sauf que c'est la même chose que les précédents : ils ne savent qu'augmenter les prélèvements. Ils ajoutent même des taxes aux taxes ! Le comble : ils prélèvent l'impôt avant que l'on se nourrissent...vous maigrirez alors que nous grossiront ! Depuis 4 ans, blocage des retraites, Hollande a commencé; eux continuent et ils ajoutent une très forte augmentation de la CSG sans minorer le revenu imposable. Résultat : on paie de l'impôt sur des revenus non perçus.
DEBK 12/11/2018 à 16:35
Transition écologique ?? Prenez l'A1 = sur les trois voies = 2 sont très souvent utilisées par les camions ,et généralement beaucoup étrangers !! mais aucune réaction de nos dirigeants et en plus nous payons les frais d'équipement écotaxe qui n'a jamais abouti !! Et quand tous les véhicules seront électriques , nous serons taxés sur l'électricité car nos centrales ne suffiront pas (surtout en hiver), et comment récupérer le manque à gagner de l'état sur les taxes de la consommation carburant ?
pulzatto 12/11/2018 à 15:57
si tout le monde se met à la voiture électrique; comment produire l'électricité nécessaire si nous supprimons les centrales nucléaires
Dambielle 12/11/2018 à 15:42
Une Fumisterie ,c est tjs les mêmes qui sont pénalisés
Poteaux 12/11/2018 à 15:04
Bonjour a tous !! N oublions pas que les gouvernements precedants nous ont vante les qualites du Diesel ! Entretien ,consomation ect ect !! Il est vrai qu il faut faire quelque chose pour la Planete ,mais ce sont toujours les memes qui paient !! Je rappelle toutefois que le Diesel consommant moins meme s il polue plus (ce qui reste prouver) les taxes qui lui sont attribuees ne sont pas justifiees ! Enfin messieurs dames du gouvernement montrez l exemple !!Au lieu d arriver au conseil des ministre en voiture (avec chauffeur)que nous payons enYtre parenthese deplacez vous en VELO ca fera du bien a la planete et a notre budget !! A bon entendeur
Afficher plus de commentaires

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES