Immobilier : l'âge des primo-accédants - Les Newsletters Assurland

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Les Newsletters Assurland > Immobilier : l'âge des primo-accédants

Les Newsletters Assurland

Retrouvez ici les Newsletters envoyées par Assurland.com

Immobilier : l'âge des primo-accédants

|
Consultations : 1042
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance crédit : Economisez sur votre assurance crédit

2015 marquait un nouvel élan pour le marché immobilier et 2016 devrait confirmer cette tendance. Un élan provoqué notamment par les prêts immo accordés aux primo-accédants. Quel âge a-t-on lorsqu’on emprunte pour la première fois pour un achat immobilier en France ? Et combien emprunte-t-on ?

Un marché poussé par de jeunes emprunteurs

Selon Empruntis, le marché de l’immobilier 2015 a été boosté par des taux de crédits les plus bas connus depuis ces dernières années et des durées d’emprunt rallongées. De cette manière, le marché s’est ouvert aux jeunes emprunteurs, et notamment à ceux qui accèdent au crédit immobilier pour la première fois.

Selon le courtier, 80 % des emprunteurs 2015 étaient des primo-accédants et leur âge moyen s’établissait autour de 36 ans et 5 mois. Une moyenne d’âge plus élevée qu’en 2014, dont l’âge des primo-accédants s’établissait à 34 ans et demi.

Quel profil de primo-accédant ?

  • 53 % des primo-accédant sont en couple
  • 8,17 % ont financé 100 % de leur projet immobilier grâce à un prêt immo (c’est-à-dire sans apport personnel)
  • Budget moyen des jeunes emprunteurs : 204 565 euros
  • Revenus mensuels moyens : 4 208 euros

Qui sont les primo-accédants en 2016 ? L’apport personnel est en baisse de 7,3 % par rapport à 2014, ne représentant plus que 25 % du montant total de la transaction immobilière.

Réduire le cout total de son prêt immobilier grâce à l’assurance emprunteur

Depuis juillet 2014, la loi Hamon permet aux emprunteurs de faire jouer plus facilement la concurrence en matière d’assurance crédit. S’ils avaient déjà la possibilité d’utiliser la délégation d’assurance pour choisir une assurance concurrence, la loi Hamon leur offre davantage de temps. De 15 jours après la signature du prêt immobilier avec la loi Lagarde, les emprunteurs bénéficient de 12 mois à partir de la signature pour se tourner vers la concurrence. Une seule condition : que le nouveau contrat choisi soit équivalent à celui de la banque.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux newletters par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS