A quoi sert la responsabilité civile en assurance auto ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > A quoi sert la responsabilité civile en assurance auto ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

A quoi sert la responsabilité civile en assurance auto ?

|
Consultations : 584
Commentaires : 0
Assurance : focus sur la responsabilité civile du conducteur
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

La responsabilité civile correspond à la garantie minimale que tout automobiliste doit veiller à posséder lorsqu’il emprunte le réseau routier français. Il s’agit en effet d’une obligation légale qu’il vaut mieux respecter au risque d’encourir de lourdes sanctions, notamment financières. Explications.

Qu’est-ce que la responsabilité civile ?

La responsabilité civile (on parle aussi d’« assurance auto au tiers ») couvre les dommages corporels et matériels causés aux tiers lors d’un accident impliquant une automobile. Ainsi, si cette obligation d’assurance est respectée, ces tiers pourront toujours bénéficier d’une indemnisation au titre de préjudice subi. 

Plus concrètement, l’assurance auto au tiers prend en charge les dommages causés par imprudence ou par suite d’une faute imputable au conducteur assuré. En revanche, cette assurance minimale ne couvre pas les dommages subis par le conducteur ou les dégâts liés aux activités professionnelles qui sont pris en charge par des contrats plus spécifiques.

Comment bénéficier de la responsabilité civile ?

Dès que l’on devient propriétaire d’un véhicule, la loi oblige à être assuré au moins au titre de la responsabilité civile.

Une fois qu’il aura souscrit la meilleure assurance auto pour ses besoins, l’automobiliste recevra une attestation qu’il pourra montrer aux forces de l’ordre si elles en font la demande afin de prouver la souscription d’une assurance auto et par ricochet le respect de cette obligation légale.

Si la garantie responsabilité civile permet de couvrir les blessures qu’un tiers subit à l’occasion d’un accident de la route, elle évite surtout au conducteur assuré de devoir assumer seul les conséquences d’un sinistre et de devoir payer de sa poche.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction