Accident à l'étranger : êtes-vous bien couvert ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Accident à l'étranger : êtes-vous bien couvert ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Accident à l'étranger : êtes-vous bien couvert ?

|
Consultations : 362
Commentaires : 0
Accident à l'étranger : êtes-vous bien couvert ?
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Dans le cadre de votre séjour à l’étranger, vous avez choisi de conduire votre propre voiture pour plus de praticité. Malheureusement, une fois sur place, vous ne serez pas forcément à l’abri des imprévus et notamment des accidents. Découvrez comment cela se passe au niveau de l’assurance auto.

Le constat, étape incontournable

Comme c’est le cas en cas d’accident de la route en France, la première chose à faire est de remplir un constat amiable.  

En effet, en France et ailleurs, il est indispensable de fournir des informations très précises, non seulement sur les circonstances de l’accident, mais aussi sur les différents préjudices subis.

A noter que toute langue utilisée en Europe est valable. Les signatures des deux conducteurs doivent être présentes sur le document et chacun conducteur doit garder un exemplaire qui doit être envoyée auprès de l’assureur dans les 5 jours (ouvrables) qui suivent l’accident.

Comment jouir d’une assistance ?

Pour que l’assistance puisse intervenir, il est nécessaire de contacter votre assureur. Selon ce qui dit votre contrat d’assurance voiture, vous pouvez être couvert pour les réparations, les pièces détachées (pouvant être envoyées depuis la France) ou encore le rapatriement, qu’il concerne la voiture ou les passagers.

Dans le cas où l’assurance auto est assortie d’une protection juridique, la compagnie d’assurance pourra entreprendre les différentes formalités inhérentes à votre indemnisation. Le cas échéant, vous pourrez vous en occuper.

Et la non-assurance ?

Attention, il est possible que l’autre conducteur ne possède aucune assurance auto. Pour être indemnisé, il faut alors compter sur le Fonds de garantie automobile local en sachant que ce sont les règles valables dans le pays où l’accident a eu lieu qui s’appliquent.

Dans ce cas, il est nécessaire de faire appel au Fonds de Garantie des Assurances obligatoires de dommages (FGAO) à qui revient la gestion des démarches à entreprendre auprès du fond de garantie automobile local. Pour vos demandes, pensez à joindre une description détaillée des dégâts ainsi que des justificatifs.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction