Acheter une voiture neuve : les critères incontournables

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Acheter une voiture neuve : les critères incontournables

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Acheter une voiture neuve : les critères incontournables

|
Consultations : 639
Commentaires : 0
Auto neuve : bien la choisir
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

L’achat d’une voiture neuve ne se fait pas à la légère. C’est une transaction coûteuse et qui mérite la plus grande réflexion. Voici les questions que chaque acheteur devrait se poser avant de succomber à la tentation.

Voiture neuve : le critère du budget

Bien sûr la question du budget est souvent la première qui s’impose pour la plupart des acheteurs. Si le prix de la voiture neuve a toute son importance, il ne faut pas non plus négliger le coût global. Une voiture n’a pas qu’une valeur d’achat mais coûte aussi de l’argent au cours de son utilisation : entre le coût de l’assurance automobile, l’usure (et donc sa perte de valeur), les éventuelles réparations, l’éventuel coût du crédit auto, les frais d’immatriculation à l’achat, etc.

Bref, l’achat d’une automobile neuve demande de bien prendre conscience du coût global. Pour avoir une idée claire de ce coût, les acheteurs peuvent consulter le prix de revient au kilomètre de chaque voiture. Des classements sont d’ailleurs réalisés chaque année par L’Argus.

Choisir selon le type de véhicule

Le critère peut se faire également sur l’aspect pratique. Le besoin d’acheter un SUV, une berline ou une citadine ne se fera pas ressentir de la même manière chez tous les acheteurs.

Une personne vivant an zone urbaine préfèrera sûrement les citadines, plus faciles pour se garer ou même pour circuler dans les petites rues ou les embouteillages.  Les grandes familles opteront davantage pour un break ou un espace. Bref, le choix se fait également selon les besoins.

Choisir sa voiture neuve en fonction de la motorisation

Ce dernier choix se fait plus par rapport à sa consommation de route. L’essence pour ceux qui roulent moins de 15/30 000 km par an, le diesel pour les autres. Le coût de ces deux types de motorisations a aussi son importance : l’essence étant traditionnellement plus chère que le diesel, même si l’étau tend à se refermer.

La consommation du véhicule joue également un rôle dans le choix de ce critère. Certaines voitures consomment plus que d’autres, notamment les grosses motorisations.

Pour les plus soucieux de l’environnement, ils peuvent se tourner vers les nouvelles motorisations qui commencent à pénétrer le marché : les voitures hybrides ou les véhicules électriques.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction