Acné : la prise en charge des traitements

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Acné : la prise en charge des traitements

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Acné : la prise en charge des traitements

|
Consultations : 580
Commentaires : 0
Acné et assurance santé : quelle prise en charge ?
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Tout le monde peut avoir de l’acné, surtout au moment de l’adolescence. Dans certaines circonstances, l’acné nécessite un traitement spécifique. Mais, une bonne assurance santé suffit-elle à bénéficier d’une prise en charge pour ce type de traitement ?

Un souci dermatologique gênant

Les problèmes d’acné sont très fréquents chez les adolescents. En général, ils disparaissent de manière naturelle au fil du temps.

Cependant, il arrive dans certains cas que l’acné constitue un problème sévère et gênant, nécessitant des traitements spécifiques ainsi qu’un suivi réalisé par le dermatologue. Une partie de ces soins est prise en charge par l’Assurance maladie mais pas l’intégralité.

La prise en charge des soins

Dès l’apparition de l’acné, il faut consulter un dermatologue. Cette consultation est remboursée par la Sécurité sociale à hauteur de 70 % du tarif de convention. 

L’assurance santé, quant à elle, pourra prendre en charge le ticket modérateur. Ce taux de remboursement est applicable si le patient consulte un médecin inscrit dans le parcours de soins coordonnés. A défaut, la prise en charge de la Sécurité sociale sera de 60 % et, selon la teneur du contrat souscrit, l’assurance santé prendra en charge les frais de soins supplémentaires.

Quelle prise en charge pour la mutuelle ?

C’est le dermatologue qui détermine le traitement pour l’acné. Un suivi médical est aussi mis en place par un médecin traitant, ainsi que des contrôles dermatologiques réguliers.

La Sécurité sociale rembourse les traitements par voie locale à raison de 15 % du tarif de convention.  Les crèmes et les pommades nécessaires aux traitements sont remboursés à 35 %.

Et la mutuelle santé ? Les frais supplémentaires pourront être couverts par la mutuelle mais il est primordial de bien vérifier ce qui est dit dans le contrat à ce sujet.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut s’avérer. L’exfoliation chimique est prise en charge à 20 % du tarif et le peeling bénéficie d’un remboursement de 62,70 euros. Le remboursement de la Sécurité Sociale étant manifestement insuffisant, il est important d’avoir une couverture santé assez solide et, pour s’y retrouver, rien ne vaut un comparateur d’assurances.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction