Assurance auto : comment assurer votre voiture après un tuning ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Assurance auto : comment assurer votre voiture après un tuning ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Assurance auto : comment assurer votre voiture après un tuning ?

|
Note :
Consultations : 7996
Commentaires : 3
voiture-auto-tuning
Nombre d’automobilistes se laissent aujourd'hui tenter par la personnalisation automobile, plus classiquement dénommée tuning. Reste que ces modifications, parfois considérables, apportées à l’automobile ne sont pas sans conséquences en matière d’assurance auto...

La DRIRE a son mot à dire

C’est le principe qui prévaut en matière de personnalisation automobile : toute transformation ou modification réalisée sur une voiture doit obligatoirement obtenir un visa de la Direction régionale de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement (DRIRE). Sa mission ? Vérifier que le véhicule demeure conforme malgré les modifications réalisées.

Plus loin, le visa de la DRIRE se traduira par l’octroi d’une nouvelle carte grise recensant les nouvelles caractéristiques de la voiture ainsi transformée.

Et en matière d’assurance automobile ? À défaut de visa, l’assureur peut réduire les garanties ou estimer que le contrat se trouve frappé de nullité.

Dites-le à votre assureur

Pour éviter que votre contrat d’assurance voiture ne devienne nul, vous avez décidé de ne rien dire à votre assureur ? Le « remède » serait pire que le « mal » car, au terme du Code des assurances, il faut à tout prix informer l’assureur de « toutes les circonstances nouvelles, tous les changements qui modifient les renseignements fournis à la souscription et qui sont de nature à aggraver le risque ou à en créer un nouveau ». Or, le tuning en fait partie !

Ainsi, faute de déclaration à votre assureur, vous vous exposez aux périls suivants :
• un accident peu remboursé ou en partie seulement
• la résiliation du contrat d’assurance auto
• votre assureur se retournera contre vous en raison de la gravité de l’accident

Les limites au tuning !

Même si le tuning paraît souvent limité à la seule imagination de ses auteurs, il ne doit pas autoriser toutes les extravagances :
• les vitres teintées : pour des raisons évidentes de sécurité, il est totalement interdit de coller bandes ou films adhésifs sur les vitres et le pare-brise de son auto
• le pot d’échappement : veillez à respecter les normes anti-pollution et à ne pas monter trop haut dans les décibels
• les jantes : le contrôle technique n’apprécie pas les jantes trop larges à moins que le pneu ne demeure confiné dans l’aile


Source : News-Assurances

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
3 réactions


Le problème c'est que pour déposer un dossier à la DRIRE, c'est débile, mais il faut une autorisation du constructeur. Or le constructeur ne veut pas s'embêter et refuse simplement de donner son accord pour les modifications en vue d'une homologation à titre isolé à la DRIRE. Si l'accord du constructeur n'était pas nécessaire, il y aurait plus de dossiers déposés à la DRIRE, et donc plus de voiture "tuning" homologuées.

moi je suis jeune conducteur et je suis ssurer chez direct assurance depuis le 9 Janvier. Ma seat leon 1M a les 4 vitres teintées, un filtre à air sort, une ligne d'échappement inox, des feux de plaque à éclairage l.e.d , des feux l.e.d teintés noir, des jantes alu 15 pouces pour l'hiver et 16 pouces pour l'été que je voudrais passé en 17 bientôt et dès cet été je voudrais changé les 4 charnières des portes en ouverte verticale ( lambo door) tout ça est au norme pour le contrôle technique. Que dois-je faire d'après-vous car direct assurance n'assure pas les véhicules qui ne sont plus d'origine ? J'ai pris mon abonnement annuel il y a quelques jours et je ne savais pas tous ça donc comment puis-je trouver une assurance qui assure les véhicules personnalisés ? et comment puis-je stopper cet abonnement en trouvant une autre assurance ?


Bonjuor,

 

Il faut déclarer ces modifications à l’assureur et si ce dernier accepte de continuer à assurer le véhicule, il augmentera la cotisation.Il peut également refuser et du coup vous résilier. Dans ce cas, l’assureur réalisera un remboursement au prorata.

Il faut pour toute ces modifications obtenir le visa de la DREAL (direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement), ce qui est très couteux ; et ce pour avoir la chance de trouver un assureur.