Assurance auto : comprendre le système bonus malus

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Assurance auto : comprendre le système bonus malus

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Assurance auto : comprendre le système bonus malus

|
Consultations : 489
Commentaires : 0
Bonus veut dire réduction de la prime !
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Nombreux sont les assurés qui ne comprennent pas vraiment le calcul du coefficient majoration-réduction, plus communément appelé bonus malus. Globalement, les assurés savent qu’en conduisant bien, ils bénéficient d’un bonus et donc d’une réduction de la prime d’assurance auto, a contrario, un malus et une augmentation de la prime en cas de mauvais comportement au volant.

Bonus malus : combien coûte l’assurance automobile

Tous les assureurs auto doivent appliquer le système du bonus malus. Le principe : réaliser un calcul basé sur le comportement au volant afin de déterminer chaque année le montant de la prime d’assurance voiture.

En cas de sinistre responsable durant les 12 derniers mois, l’assuré se voit appliquer un malus et sa prime d’assurance augmente. Sans aucun sinistre, l’assuré bénéficie d’un bonus, assorti d’une réduction sur l’assurance auto.

Les coefficients de bonus malus sont compris entre 0,50 et 3,50 et chaque conducteur commence à conduire avec le même coefficient : 1.

Partant de là, en cas de bonne conduite, et sans aucun sinistre responsable, l’assuré perd 5 % sur son bonus malus. C’est-à-dire que l’assuré passera du coefficient 1 au coefficient 0,95. Au passage, il bénéficiera d’une réduction sur son assurance voiture. Chaque année sans accident responsable, l’assuré bénéficie de 5 % de réduction sur son coefficient.

En revanche, l’assuré est sanctionné d’une majoration de 25 % sur son coefficient en cas de sinistre responsable. Il passe donc la deuxième année à un coefficient de 1,25, et paiera son assurance auto plus chère.

Un même bonus malus d’une assurance à une autre

Changer d’assurance en résiliant son contrat auto ne remet pas à 0 les compteurs du bonus malus. En effet, le bon ou le mauvais niveau de conduite suit l’assuré d’un assureur à l’autre puisque c’est le passif du conducteur qui est évalué.

Le nouvel assureur demande automatiquement un relevé d’information résumant le profil du conducteur qui souhaite souscrire un nouveau contrat.

Pour mieux comprendre le calcul du bonus malus 

Année 1 : coefficient 1 avec une prime d’assurance auto à 1 000 euros.

Calcul de la prime de l’année 2 :

Sans sinistre responsable : 1 X 0,95 = 0,95

Le conducteur bénéficie donc d’un bonus de 5 %, et 5 % de 1000 euros est égal à 950 euros.

Avec sinistre responsable : 1 X 1,25 = 1,25

Le conducteur bénéficie donc d’un malus de 25 %, et 25 % de 1 000 euros est égal à 1 250 euros.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction