Assurance auto et objet connecté : quels enjeux ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Assurance auto et objet connecté : quels enjeux ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Assurance auto et objet connecté : quels enjeux ?

|
Consultations : 934
Commentaires : 0
Les enjeux des assurances auto et les objets connectés
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Les assureurs auto possèdent des objets connectés qui analysent la façon de conduire. Le but, récompenser les automobilistes qui ont une bonne conduite.

Des applications ou capteurs embarqués dans les voitures

Grâce à la nouvelle technologie, les assureurs s’introduisent directement dans les voitures de leurs assurés grâce aux téléphones portables, ou à des capteurs.

Une étude menée par Efma et le cabinet Roland Berger, nous prouve qu’environ 60 % des compagnies d’assurances Européennes  proposent déjà des solutions connectées, grâce à des applications  ou capteurs embarqués. Leur moyen d’attaque,  donner des bonus aux bons conducteurs.

C’est le cas par exemple de Directeur Assurance qui vient de lancer l’application mobile Youdrive, qui s’apparente à un coach virtuel. Très pratique, elle permet au conducteur de mieux évaluer sa conduite, et ainsi d’améliorer ses petites erreurs. Grâce aux fonctions GPS du smartphone et son accéléromètre, l’accélération, la vitesse, la tenue de route et le freinage sont mesurés.

Une assurance connectée pour les jeunes conducteurs

Direct assurance  a lancé la toute première assurance auto connectée pour les jeunes conducteurs. A l’aide d’un  objet connecté « Drivebox », la conduite du jeune conducteur est analysée. Le service connecté va permettre d’ajuster les mensualités du conducteur en fonction de sa conduite. Cela correspond à l’étape « Pay how you drive », qui permet donc de moduler le tarif en fonction du type de conduite de l’automobiliste. S’il est jugé comme responsable, le jeune paiera moins cher et recevra même des récompenses. Direct assurance a été la première assurance à se lancer dans cette toute nouvelle étape du « Pay how you drive ». Cette assurance basée sur l'utilisation aussi appelée « usage based insurance » diffère des assurances traditionnelles. 

En 2017, les compagnies d’assurances auto qui se baseront sur les objets connectés pour établir un montant représenteront 7 %. En 2025 elles seront 25%. L’internet des objets représente donc un gros enjeu dans les domaines de l’assurance.

Les objets connectés liés à l’assurance restent cependant encore très fermés à l’automobile pour l’instant.  Concernant les maisons connectées par exemple, le marché est encore faible. En effet, sécuriser son domicile avec des capteurs et caméras serait excessivement cher. En 2017, cela représentera seulement 2 % du marché des assurances habitation.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction