Assurance auto : les trois visages de la conduite accompagnée

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Assurance auto : les trois visages de la conduite accompagnée

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Assurance auto : les trois visages de la conduite accompagnée

|
Consultations : 1880
Commentaires : 0
Assurance auto et conduite accompagnée
Avant de souscrire une assurance voiture une fois le permis en poche, intéressons-nous au triptyque de la conduite accompagnée qui, dans le détail, comporte AAC, conduite supervisée et conduite encadrée. Découvrez de quoi il s’agit dans la suite de cet article.

Assurance auto : l’Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC)

Dès l’âge de 16 ans et sous le contrôle d’un accompagnateur, l’AAC permet d’acquérir une expérience de la conduite avant de passer les épreuves pratiques et de décrocher avec un peu de chance et beaucoup de travail son permis de conduire.

Accessible après une formation initiale en auto-école, l’AAC impose d’avoir réussi l’épreuve du code et suivi au moins 20 heures de conduite avant d’espérer avoir le permis.

Assurance auto : la conduite supervisée

Inscrit en auto-école et âgé de 18 ans et plus, le candidat peut compléter sa formation initiale avec une phase de conduite accompagnée qui lui permettra d’engranger de l’expérience avant de passer les épreuves pratiques.

Là aussi, l’intéressé doit avoir au préalable réussi l’épreuve du code et suivi au moins 20 heures de conduite.

Plus loin, il appartient à l’enseignant d’autoriser cette personne à bénéficier de la conduite supervisée, et, pour se décider, il tiendra compte du degré de maîtrise de l’intéressé ainsi que de ses compétences et de son comportement.

Assurance auto : la conduite encadrée

Lorsqu’elle est encadrée, la conduite concerne les jeunes qui préparent au sein d’établissements de l’Education nationale des diplômes professionnels pour des métiers de la route. Par exemple, le BEP ou le CAP de conducteur routier.

Accessible dès l’âge de 16 ans, la conduite encadrée se déroule pendant la formation scolaire, soit en moyenne pendant deux ans.

S’il réussit aux épreuves du code et de la conduite, l’élève pourra conduire avec l’accompagnateur de son choix jusqu’à obtention du permis de conduire et après accord du chef d’établissement. 


Source : FFSA

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction