Assurance auto : qu'est-ce qu'un conducteur novice ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Assurance auto : qu'est-ce qu'un conducteur novice ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Assurance auto : qu'est-ce qu'un conducteur novice ?

|
Consultations : 1143
Commentaires : 0
Assurance automobile : découvrez la définition du conducteur novice
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Lorsque l’on évoque le conducteur novice, on a tendance à penser immédiatement au jeune conducteur qui a obtenu récemment son permis de conduire. En réalité, toutes les tranches d’âge peuvent être classées dans cette catégorie. Alors, quels sont les critères déterminant un conducteur novice ? La réponse dans la suite de cet article pratique.

Portrait du conducteur novice

Un conducteur qualifié de « novice » serait-il forcément un conducteur débutant ? Ce n’est pas une certitude.

Qu’une personne ait obtenu son permis de conduire il y a quelques jours, quelques semaines, quelques mois ou encore quelques années, il reste possible qu’elle se retrouve dans la catégorie des conducteurs novices.

Ainsi, lorsqu’un individu a cessé de payer une assurance auto durant une période dépassant les 3 ans, les compagnies d’assurance deviennent plus réticentes au moment de la souscription d’un nouveau contrat. Les assureurs peuvent notamment appliquer un tarif particulièrement élevé, comparable à celui en vigueur pour un jeune conducteur.

En définitive, qui dit conducteur novice ne dit pas forcément « jeune permis ». Un conducteur « ancien » peut très bien figurer dans la même catégorie.

Une surprime non négligeable

Mais en quoi un conducteur novice est-il différent des autres conducteurs ? Ce conducteur peut hériter d’une surprime qui peut grimper à 100 %. Celle-ci s’applique notamment aux personnes qui possèdent leur permis de conduire depuis une période excédant trois ans mais qui n’ont pas eu de contrat d’assurance auto pendant les trois ans passés. Ces conducteurs se retrouvent ainsi dans la même catégorie que les jeunes conducteurs.

Il faut néanmoins savoir que l’assureur peut quand même procéder à une analyse du passé de l’assuré concerné. Et, pour éviter de payer le prix fort, il est vivement recommandé de justifier les antécédents et de fournir divers documents comme le relevé d’informations. Bien entendu, il est également conseillé de faire appel à un comparateur d’assurances auto.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction