Assurance auto : que faire en cas de collision avec un animal ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Assurance auto : que faire en cas de collision avec un animal ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Assurance auto : que faire en cas de collision avec un animal ?

|
Note :
Consultations : 5393
Commentaires : 2
Assurance automobile : collision avec un animal
Qu’il soit domestique ou tout à fait sauvage, la rencontre avec un animal lorsque l’on est au volant de son auto apparaît rarement comme une sinécure. Car, ce genre d’imprévus se traduit trop souvent par de la tôle froissée quand elles n’entraînent pas de gros bobos. Découvrons comment fonctionne l’assurance auto en de telles circonstances.
 
Assurance automobile : le choc avec un animal sauvage
N’appartenant à personne, comment l’assurance voiture apprécie-t-elle la collision avec un animal sauvage ? En fait, tout dépend ici de la formule d’assurance auto que vous avez choisie.
 
Si vous avez opté pour l’assurance au tiers - le minimum requis en matière d’assurance automobile - n’espérez aucune indemnisation en cas de dommages matériels. Vous ne serez indemnisé que si vous avez pris soin de souscrire une assurance tous risques. Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire !
 
Et, en cas de dommages corporels ? Là aussi, tout dépend de l’étendue de votre assurance. Si vous disposez de la garantie conducteur, votre compagnie d’assurances prendra en charge les frais qui résultent de l’accident (frais de soins et/ou d’hospitalisation). Hors de toute garantie, vous ne serez pas couvert à moins que les circonstances ne vous soient favorables (battue en période de chasse, défaut de signalisation,…). Enfin, n’hésitez pas à  solliciter le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages (FGAO) qui doit assurer l’indemnisation des victimes d’accidents de la circulation lorsqu’il n’existe pas de responsable identifié ou assuré. Sachez toutefois que les dommages matériels qui résultent d'un accident avec un animal sauvage survenu à compter du 25 octobre 2010 ne sont plus pris en charge par le FGAO.
 
Assurance automobile : le choc avec un animal domestique
Ici, l’animal n’est pas sans maître. Reste à découvrir ce que cela change sur le front des assurances.
 
Vous avez souscrit une assurance au tiers et le propriétaire de l’animal a été identifié. Après avoir pris soin d’avertir votre assureur pour qu’il fasse appel à un expert, le propriétaire de l’animal sera contacté par votre compagnie d’assurances pour qu’il règle les frais. Cerise sur le gâteau, vous ne subirez aucun malus en tant que non responsable de l’accident. Léger bémol toutefois : l’obligation d’avancer l’argent pour la réparation de votre auto.
 
Prudent, vous avez préféré souscrire une assurance tous risques et le propriétaire de l’animal a été identifié. Une fois encore, il est impératif d’avertir votre assureur qui enverra un expert pour réaliser une évaluation des dommages. Là aussi, le propriétaire de l’animal sera considéré comme seul responsable des dégâts occasionnés. 
 
Si le propriétaire de l’animal domestique n’a pu être identifié, le FGAO pourra être sollicité.
 
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
2 réactions


Bonjour J ai percute un chien avec mon automobile de nuit Tres gros dégâts environ 5000 euro mais je n ai pas pu retrouver le chien Je suis assure au tiers Que puis je faire?? Cordialement


Bonjour,

Etant assuré au tiers, vous ne pourrez obtenir aucune espèce d'indemnisation de la part de votre assureur.

Bonne journée.