Assurance auto : risques encourus en cas de conduite en état d'ivresse

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Assurance auto : risques encourus en cas de conduite en état d'ivresse

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Assurance auto : risques encourus en cas de conduite en état d'ivresse

|
Consultations : 547
Commentaires : 0
Sur la route des vacances, roulez sobre
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Pour beaucoup, les vacances riment avec « fête » et qui dit « fête » dit « alcool ». Plusieurs personnes surtout les jeunes risquent leur vie en conduisant après avoir bu de l’alcool. Quels sont les risques qu’ils encourent du point de vue de l’assurance et de la loi ?

Les conséquences au niveau de l’assurance

Les contrats d’assurance auto excluent la prise en charge si le conducteur dépasse le taux d’alcool émis autorisé. La conduite en état d’ébriété est une prise de risque que l’assureur ne peut pas encourager. L’assureur n’indemnisera donc pas les dommages subis par le véhicule ; et dans le cas où le conducteur a été blessé, il  devra prendre en charge les frais par ses propres moyens.

Par ailleurs, l’assureur pourra majorer la prime d’assurance de l’assuré jusqu’à 150 %, il pourra même décider de tout simplement résilier le contrat d’assurance auto. Par contre, si l’assuré a blessé quelqu’un durant l’accrochage, l’assureur indemnisera la victime par le biais de la responsabilité civile (mais se retournera contre le responsable pour récupérer l’indemnisation).

Les sanctions pénales

La conduite sous l’emprise de l’alcool devient un délit si le taux d’alcoolémie présent dans le sang est supérieur ou égal à 0,80 g/l. Dans ce cas, le conducteur encoure une  peine d’emprisonnement de 2 ans, une amende de 4 500 € et des peines supplémentaires comme l’annulation du permis, les travaux d’intérêt général, etc.

Que ce soit du point de vue de la loi ou de l’assurance, la conduite sous l’emprise de l’alcool est un délit grave. Le conducteur ne met pas seulement sa vie en péril, mais aussi la vie des autres. Durant ces périodes de vacances, il est donc prudent de ne pas prendre le volant si on a bu de l’alcool.

Conseils : si vous êtes dans une soirée et que vous remarquez qu’une personne ivre tente de rentrer en voiture, faites de votre mieux pour l’en empêcher, vous sauverez peut être une vie !

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction