Assurance auto : sinistres et antécédents

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Assurance auto : sinistres et antécédents

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Assurance auto : sinistres et antécédents

|
Note :
Consultations : 7265
Commentaires : 3
Assurance auto : quel poids pour vos antécédents ?
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

En cas de sinistre automobile, on ne tarde pas longtemps à se demander quel sera l’impact de la tôle froissée pour notre très cher bonus obtenu à force de patience, de vigilance et de précautions. Or, il faut savoir que tous les sinistres ne se valent pas et qu’ils n’ont pas tous les mêmes répercussions pour votre profil d’automobiliste. Tour d’horizon.

Qu’est-ce qu’un sinistre auto ?

Au moment de souscrire un contrat d’assurance voiture, l’assureur a pour habitude de demander à l’automobiliste désireux de s’assurer s’il a déjà eu des sinistres au cours des trois dernières années.

Si votre profil d’automobiliste est « sans tache », la réponse ne pose aucune difficulté et il se peut même que vous obteniez le bonus maximum. En revanche, si vous avez eu des accidents de la circulation, votre bonus pourra être impacté.

C’est pourquoi il est important de connaître les sinistres qui auront peut-être un impact négatif sur votre bonus.

Pour les acteurs de l’assurance en France, un sinistre automobile correspond à la réalisation d’un événement couvert par l’assurance automobile qui peut entraîner la garantie de l’assureur. Autrement dit, tout fait qui justifie la mise en jeu de votre contrat d’assurance auto peut être considéré comme étant un sinistre.

Avec ou sans malus ?

Tous les sinistres n’ont pas les mêmes conséquences au niveau du bonus. Ainsi, certains « écarts de conduite » auront un impact sur votre coefficient de bonus-malus alors que d’autres n’auront aucune espèce d’incidence.

Pour simplifier, notez que, si votre responsabilité n’est pas engagée, le sinistre ne donnera pas lieu à un malus :

  • Vol : aucun impact sur le malus ;
  • Actes de vandalisme : aucun impact sur le malus ;
  • Stationnement : aucun impact sur le malus sauf si votre voiture était garée dans un emplacement non prévu ;
  • Bris de glace : aucun impact sur le malus ;
  • Catastrophe naturelle : aucun impact sur le malus ;
  • Incendie : aucun impact sur le malus ;
  • Accident de la route : aucun impact sur le malus en cas d’accident non responsable.
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
3 réactions


Je suis surpris de votre article concernant le bris de glace, lors de mon changement d'assurance et ayant eu précédemment un bris de glace, mon nouvel assureur à considéré celui-ci comme un fait ayant un impact sur ma cotisation

A l'heure actuelle les constats à l'amiable sont traités en aller-retour du courrier les décisions sont prises sur la vue d'un croquis plus ou moins mal dessiné on ne demande pas la vitesse des véhicules, les traces de freinage etc. Croyez-vous normal qu'un véhicule qui a soit-disant la priorité vienne s'encastrer dans votre voiture à 20km/h en ayant largement le temps de freiner ou de se detournant légèrement? MAIS OU EST LA NOTION DE MAITRISE DE SON VEHICULE !!!!!!!!!!!! trop facile pour les assurances. Il m'arrive presque tous les jours d'éviter un petit accrochage je conduis depuis 1962 je n'ai jamais blessé un conducteur meme pas une égratignure Je pense que dorénavant je vais appliquer le droit et non la conduite intelligente.

Attention cher Genévrier il ne faut pas confondre malus et scoring. En cas de souci de bris de glace votre bonus ne va pas baisser. Néanmoins, l'assureur va prendre en compte l'événement dans ce qu'il appelle le scoring qui est la statistique de la "survenance" de sinistre... C'est ce que j'ai appris en voyant ma cotisation augmenter après un bris de glace et 1 accident non responsable...