Assurance chat : attention à l'obésité féline

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Assurance chat : attention à l'obésité féline

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Assurance chat : attention à l'obésité féline

|
Consultations : 432
Commentaires : 0
Comment l'assurance chat rembourse-t-elle un régime alimentaire ?
Simulation gratuite d'assurance chien/chat : Choisissez votre assurance chiens-chats

Vous avez tendance à donner à votre chat un accès non-stop à ses croquettes et à sa pâtée ? Vous avez tort : c’est comme ça que les chats deviennent trop gros et peuvent contracter des maladies. Si votre chat est en surpoids, voici comment le mettre au régime.

Alimentation du chat : pas de régime trop brut

S’il est devenu évident que votre chat est devenu trop gros, il va falloir le mettre au régime. Ce n’est pas une question esthétique mais plutôt de santé. Un chat obèse peut développer des maladies telles que le diabète du chat ou encore des hépatites.

Cependant, on ne peut pas imposer à son chat un régime de croquette en libre-service et du jour au lendemain, espérer réguler sa prise d’alimentation de manière trop stricte. Le chat peut changer de caractère (développement de la peur, agressivité, etc.)

Régime pour chat : diverses techniques douces

S’il faut réduire doucement la quantité de croquettes ingurgitées, il ne faut pas non plus en arriver à seulement un accès par jour. Le compromis ? Il existe des distributeurs de croquettes qui permettent de donner à accès à l’aliment en quantité réduite : le distributeur de croquettes roulant (le chat doit fait sortir lui-même les croquettes), les gamelles anti-glouton (le chat doit sortir les croquettes avec sa patte). Le maître peut également jouer à une sorte de chasse au trésor en disposant des petits tas de croquettes à plusieurs endroits dans le logement.

Soin du chat : demandez conseil à un vétérinaire

En cas d’obésité féline, il est important de consulter un vétérinaire qui saura adapter un traitement alimentaire aux besoins de l’animal.

Il est possible que le professionnel des animaux prescrive des croquettes hypoénergétiques, dites « light ». Ces croquettes sont souvent réduites en lipides. Avec une bonne assurance chat, les consultations et parfois même les traitements peuvent être pris en charge.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction