Assurance-crédit : augmentez vos chances d'obtenir un prêt

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Assurance-crédit : augmentez vos chances d'obtenir un prêt

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Assurance-crédit : augmentez vos chances d'obtenir un prêt

|
Consultations : 1363
Commentaires : 0
Comment obtenir un emprunt grâce à l'assurance-crédit ?
Simulation gratuite d'assurance crédit : Economisez sur votre assurance crédit

Avant d’accorder un prêt immobilier, la plupart des organismes prêteurs exigent la souscription d’une assurance-crédit. Une telle assurance permet à la banque de mieux prévenir le « risque client » représentant une sorte de protection. En pratique, il est possible d’opter soit pour l’assurance-crédit proposée par la banque, soit de souscrire auprès d’une autre entité.

Les critères pour bénéficier de l’assurance-crédit

L’assurance d’un prêt immobilier doit profiter aux deux parties, c’est-à-dire le souscripteur et l’assureur.

Ainsi, l’assureur met en place des conditions qui lui permettent de procéder à une sélection des dossiers, ce qui peut exclure les personnes qui présentent des « risques » trop importants. Ce peut être le cas par exemple des personnes qui ont de graves problèmes de santé. De nombreuses compagnies d’assurance tiennent aussi compte de l’âge de l’assuré. Heureusement, ces personnes peuvent se tourner vers la convention AERAS.

Partager le même crédit immobilier

Il peut exister des cas où deux personnes partagent le même prêt immobilier. Il s’agit le plus souvent de conjoints.

Dans ce type de circonstances, les deux parties ont tout à fait le droit de répartir inégalement les charges. Ce peut être par exemple 40 % pour l’une et 60 % pour l’autre, la personne qui a le plus de revenus supportant généralement le plus de charges.

L’avancée offerte par la loi Hamon

Depuis le 26 juillet 2014, la loi Hamon sur la consommation permet de mieux choisir son assurance-crédit en offrant un délai de réflexion d’une année à l’emprunteur qui peut au cours de cette période décider de résilier l’assurance souscrite auprès de l’établissement prêteur.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction