Assurance habitation et garantie tempête

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Assurance habitation et garantie tempête

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Assurance habitation et garantie tempête

|
Consultations : 2027
Commentaires : 0
vent-arbres
Comme son nom l’indique, la garantie tempête permet de protéger vos biens contre les effets du vent par suite de tempête, ouragan ou cyclone. Coup de projecteur sur cette assurance fort utile.

Garantie tempête : les risques aggravés

Vous disposez d’une garantie tempête grâce à votre assurance habitation ? Dans ce cas, vous serez indemnisé pour les dégâts causés à vos biens mais dans la limite des conditions prévues à votre contrat d’assurance.

Ainsi, cette garantie jouera en règle générale dans les cas suivants :
     • les dommages causés par l’action directe du vent ou la projection d’un élément extérieur
     • les dommages causés par l’impact de la grêle sur les bâtiments
     • les dommages causés par le poids de la neige ou la glace accumulée sur les toits
     • les dommages causés par l’humidité résultant de la pluie, de la grêle et de la neige

Garantie tempête : les exclusions

L’on trouve aussi quelques exclusions de garantie qui concernent bien souvent :
     • le défaut d’entretien de vos biens
     • la fragilité de certains de vos biens
     • la vulnérabilité de certains biens immobiliers (en matériaux légers, non entièrement clos,…)

Comme souvent, reportez-vous à votre contrat d’assurance logement ou sollicitez votre assureur pour savoir ce que couvre réellement votre garantie tempête.

Garantie tempête : l’expertise

Il peut arriver que votre société d’assurance procède à la désignation d’un expert pour qu’il procède à une estimation des dégâts causés à vos biens. De fait, vous devez conserver les objets endommagés jusqu’à ce que l’expertise soit achevée.

Une fois que l’expert aura terminé son estimation, votre assureur vous fera parvenir une lettre d’acceptation où figure le montant de l’indemnité. Si vous êtes d’accord avec ce montant, il sera procédé au règlement selon les délais évoqués au contrat d’assurance. Si vous ne partagez pas cette estimation, faites en part à votre assureur.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction