Assurance habitation et location de vacances : des conseils pour le locataire

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Assurance habitation et location de vacances : des conseils pour le locataire

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Assurance habitation et location de vacances : des conseils pour le locataire

|
Note :
Consultations : 2209
Commentaires : 2
Des conseils pour une location de vacances sans tracas
Pour les vacances, vous avez jeté votre dévolu sur une bicoque pleine de charme située dans le maquis. A l’instar des autres locations saisonnières, il faut bien entendu faire preuve d’une certaine vigilance en matière d’assurance. Voici quelques conseils bien utiles !

Assurance habitation / location de vacances : avant de partir sous d’autres cieux

Avant de plier bagage, faites le point et songez à deux assurances complémentaires bien utiles : la garantie villégiature et la garantie annulation.

La garantie villégiature d’abord. Commencez par demander au propriétaire de la location s’il a renoncé à tout recours, ce qui vous permettra de ne pas avoir à assurer vos risques locatifs. 
A défaut, jetez un œil attentif à la garantie villégiature de votre assurance habitation pour connaître son étendue et son montant. Si elle vous paraît trop limitée, souscrivez une extension de garantie.

La garantie annulation ensuite. En cherchant bien peut-être allez-vous trouver une garantie annulation de location de vacances dans votre assurance villégiature. L’intérêt d’une telle garantie ? Bénéficier du remboursement du loyer ou des arrhes versés en cas d’annulation de votre location si l’un de vos proches disparaissait, si vous étiez victime d’un accident ou encore malade. Notez toutefois que son montant est limité.

Assurance habitation / location de vacances : une fois arrivé sur les lieux

Vous êtes arrivé à bon port ? Vous devriez suivre ces quelques conseils selon les étapes de votre séjour : 
• vous venez d’arriver : demandez à qui de droit (propriétaire ou agence) un état lieux ainsi qu’un inventaire des objets loués et veillez à ce que toute détérioration soit constatée par écrit
• vous retournez au bercail : procédez à une reconnaissance par écrit des objets perdus ou cassés et demandez au propriétaire un écrit où il reconnaît avoir été indemnisé
• vous êtes confronté à un sinistre : informez aussitôt le propriétaire ou l’agence ainsi que votre compagnie d’assurances


Source : FFSA

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
2 réactions


Avez vous recu mon mai ?


Bonjour,

Pour faire une demande ou une suggestion à l'équipe d'Assurland.com, nous vous invitons à utiliser notre formulaire de contact : http://www.assurland.com/Pages/Apropos/votreavis.aspx

Merci et bonne journée.