Assurance habitation et location de vacances : des conseils pour le propriétaire

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Assurance habitation et location de vacances : des conseils pour le propriétaire

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Assurance habitation et location de vacances : des conseils pour le propriétaire

|
Consultations : 3412
Commentaires : 0
Location de vacances : comment être prêt lorsque l'on est propriétaire ?
Vous êtes l’heureux propriétaire d’une jolie maison ? Pourquoi ne pas la mettre en location et récolter ainsi quelques deniers ? Si l’aventure vous tente, veillez auparavant à prendre connaissance de ces quelques conseils pratiques.

Assurance habitation / location de vacances : préparez-vous à la location

C’est décidé, vous allez louer votre demeure pendant les vacances.

Première précaution : faites-le savoir à votre assureur pour qu’il ajuste en conséquence votre couverture d’assurance habitation.

Deuxième précaution : vérifiez bien que la garantie responsabilité civile du propriétaire permettra de faire face aux dommages corporels causés aux locataires. Souscrivez si nécessaire la garantie recours des locataires contre le propriétaire si les dommages résultent d’un défaut d’entretien du bâtiment.

Troisième précaution : demandez à votre assureur une assurance pour le compte de qui il appartiendra, faites ajouter à votre contrat une clause abandon de recours ou signifiez au locataire d’assurer lui-même ses risques locatifs.
 

Assurance habitation / location de vacances : faites face à la location

Les conseils pratiques varient avec les différents temps de la location saisonnière :
• l’arrivée des locataires : n’hésitez pas à demander l’établissement et la signature d’un état des lieux accompagné d’un inventaire des objets
• le départ des locataires : contrôlez inventaire et état des lieux avec mention par écrit des objets détériorés ou manquants pour pouvoir être remboursé
• en cas de sinistre (accident, incendie, dégât des eaux) : signalez-le sans attendre à votre assureur et diligentez une expertise avant la fin des vacances. Si l’expert ne peut intervenir dans les temps, rédigez avec le locataire un état des lieux contradictoire. A défaut, pensez au constat d’huissier.


Source : FFSA


Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction