• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Informations pratiques sur l'assurance

Assurance habitation : le choix du mode d'indemnisation

Publié par le

Posséder une bonne assurance habitation n’est pas une obligation lorsque l’on est propriétaire d’un bien immobilier. Toutefois, cela permet de ne pas être seul lorsqu’il s’agit d’affronter un sinistre qui a pu causer d’importants dommages. Au moment de choisir son contrat, il faut notamment prêter attention au mode d’indemnisation pour trancher entre la valeur d’usage ou la valeur à neuf. Explications.

La valeur de remplacement

Si votre contrat d’assurance prévoit l’indemnisation en valeur à neuf - on parle aussi de valeur de remplacement - vous recevrez un remboursement intégral des frais de reconstruction engagés pour la réparation de votre maison.

L’indemnisation se fera en deux temps :

  • d’abord, votre assureur indemnisera le coût de reconstruction de votre bien après déduction du coefficient de vétusté ;
  • ensuite, il versera un complément d’indemnisation équivalent à la vétusté de votre bien.

Toutefois, il faut savoir que la prime d’assurance habitation peut être plus élevée avec la garantie valeur à neuf, mais ce n’est pas toujours le cas. Aussi, il est important de bien comparer les différentes offres d’assurance afin de trouver les meilleurs tarifs.

En pratique, ce mode d’indemnisation connaît une limite surtout si vous avez effectué d’énormes investissements et consacré des moyens importants pour la décoration et l’aménagement de votre maison. En effet, l’assurance finance la reconstruction uniquement à l’aide de matériaux et de méthodes modernes.

La valeur d’usage

Si votre contrat d’assurance habitation mentionne une indemnisation au titre de la valeur d’usage, votre assureur vous remboursera à hauteur de la valeur de vos biens au moment du sinistre.

Ce type d’indemnisation peut vous convenir dans le cas d’un bien à faible valeur. L’indemnisation comprend alors le coût des matériaux, de la main d’œuvre ainsi que d’autres frais annexes tels que les honoraires d’architecte, les frais de démolition ou encore les sommes à engager pour le déblaiement des décombres.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES