Assurance habitation : prenez soin de votre cheminée

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Assurance habitation : prenez soin de votre cheminée

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Assurance habitation : prenez soin de votre cheminée

|
Consultations : 618
Commentaires : 0
Assurance habitation : n'oubliez pas de ramoner votre cheminée !
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

En cas d’incendie, si le locataire possède une bonne multirisque habitation, le sinistre sera très certainement couvert. Ce que la majorité des assurés ne savent pas, c’est que si le feu provient de la cheminée, l’exclusion de garantie peut être invoquée par l’assureur à condition que certaines règles d’utilisation n’aient pas été respectées. Quelles sont-elles donc ?

L’entretien des équipements de chauffage

Personne ne peut nier que la présence d’une cheminée ou d’un poêle dans une pièce peut être source d’incendies. Mais, il est possible de l’éviter si l’entretien est réalisé comme il le faut.

Pour ceux qui ont une cheminée, le ramonage des conduits est conseillé une ou deux fois par an. D’ailleurs, dans certains contrats d’assurance habitation, il est clairement indiqué que l’indemnisation peut être refusée ou réduite en cas d’incendie ayant comme source une cheminée non ramonée.

Pour un poêle, ce matériel a lui aussi besoin d’être entretenu. Il ne faut donc surtout pas négliger cette étape.

L’entretien « idéal »

Comme tout le monde ne s’y connaît pas en ramonage de cheminée, encore moins en installation électrique des poêles, il est toujours préférable de faire appel à un professionnel pour s’occuper de sa cheminée ou de son poêle afin de diminuer le risque d’exclusion de garantie en cas d’incendie.

En moyenne, le coût d’une telle prestation varie entre 45 et 70 euros en moyenne pour une intervention de 15 à 20 minutes.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction