Informations pratiques sur l'assurance

Assurance habitation : que faire en cas d'inondations ?

Publié par le , Mis à jour le 14/10/2020 à 10:48
5449 vues 3 réactions Note

Vous vous trouvez confronté à une inondation qui a endommagé votre maison ou votre automobile ? Découvrez à travers une série de questions-réponses comment vos assurances peuvent s’avérer tout à fait utiles et vous aider. Comment être indemnisé par votre assurance auto mais aussi habitation inondation ?

Que faire en cas d'inondation dans votre maison ?

Dans le cas d’une inondation et en attendant le passager de l’expert mandaté par l’assurance, il est conseillé aux assurés de protéger ses biens pour ne pas les endommager. Il ne faut pas hésiter à prendre en photos vos biens et à retrouver vos factures. Des documents précieux qui permettront à l’expert de se faire une idée sur les dégâts causés par le phénomène climatique.

Faut-il une déclaration officielle de catastrophe naturelle pour être indemnisé ?

La déclaration de catastrophe naturelle par les pouvoirs publics facilite l'indemnisation. Cet arrêté permet à l’assuré qui dispose d’une assurance multirisque habitation, auto ou moto d’être indemnisé pour les événements naturels d’intensité anormale habituellement non assurables. Il s’agit d’un régime de solidarité payé par les assurés.

La déclaration de cat’nat’ n’est toutefois pas automatique pour toutes les zones inondées. Ces dernières, non-concernées par l’état de catastrophe naturelle, entre dans le cadre de l’assurance classique. La garantie tempête étant obligatoire pour l’assurance habitation.

À quel moment la déclaration doit-elle être faite à l’assureur ?

Si l'état de catastrophe naturelle a été déclaré, vous disposez de 10 jours ouvrés pour réaliser la déclaration inondation à l’assurance. Ce délai court à compter de la date de publication de l’arrêté de catastrophe naturelle au Journal Officiel (JO).

Pour les zones qui rentrent dans le cadre de l’assurance dite « classique », l'assuré dispose de 5 jours ouvrés pour déclarer le sinistre.

Dans tous les cas, cette déclaration doit être faite par lettre recommandée avec accusé de réception ou par e-mail ou courrier. Souvenez-vous également que vous devez veiller à prévenir votre assureur dans les plus brefs délais et par tous moyens, que ce soit par mail ou par téléphone.

 

L’assurance joue-t-elle dans tous les cas ?

Si vous disposez d’une assurance de dommages pour votre habitation, votre auto ou votre moto, vous serez automatiquement couvert par la garantie catastrophes naturelles. Autrement dit, les dommages matériels directs causés par les inondations, coulées de boue et autres chocs mécaniques dûs aux vagues seront pris en charge.

À noter que, si vous disposez d’une assurance auto au tiers, votre automobile ne bénéficiera pas de l’assurance catastrophe naturelle.

L’Etat de catastrophe naturelle permet-elle d’obtenir une indemnisation plus rapide ?

L’Etat de catastrophe naturelle est un arrêté interministériel qui va déterminer les zones et les périodes ou s’est située la catastrophe ainsi que la nature des dommages résultant de celle-ci couverts par la garantie contre les effets des catastrophes naturelles.

La requête de l’Etat de catastrophe naturelle émane des communes touchées. La parution de l’arrêté au Journal Officiel permettra aux victimes d’être indemnisées. L’indemnisation complète de l’assuré doit intervenir dans les 3 mois après le sinistre.

Quels documents produire pour l’indemnisation ?

Pour être indemnisé, adressez à votre assureur les documents suivants :

•    un descriptif des dommages subis avec si possible des photos,
•    une liste chiffrée des objets qui ont été endommagés ou perdus.

Pour prouver l'existence ainsi que la valeur de ces biens détruits ou endommagés lors de l'inondation, vous avez la possibilité de fournir une grande variété de documents, du contrat de location aux expertises en passant par les photographies, les factures ou encore les actes notariés.

Si ce sont des biens professionnels qui ont été endommagés, il est nécessaire de communiquer à l'assureur un contrat de location ou une attestation de propriété, les derniers bilans et comptes de résultat, un extrait du registre de commerce ainsi que le chiffre d'affaires (CA) de l'exercice en cours et des 3 précédents exercices.

Quelle indemnisation ?

En fonction du contrat d’assurance souscrit, il existe 3 manières d’être indemnisé :

•    Sur la base de la valeur d’achat : qui indemnise le bien selon son prix d’origine
•    Sur la base de la valeur à neuf : qui rembourse le bien sur le prix d’un bien neuf équivalent
•    Sur la base de la valeur d’usage : qui tient compte de la valeur du marché

L’assureur peut-il aider à un relogement ?

Votre assurance habitation inondation peut offrir des garanties complémentaires comme la garantie relogement. Comme son nom l’indique, cette garantie offre un toit à un assuré qui n’aurait plus de logement habitable.

Selon les conditions, cette garantie relogement peut prendre en charge :  les recherches pour trouver un logement, les frais liés au relogement, la partie du loyer supérieur au loyer du logement endommagé ou encore les frais de garde des animaux domestiques.

Comment assurer un bien en zone inondable ?

Il n’existe pas d’assurance habitation pour zone inondable. L’assurance multirisque habitation inclut une garantie catastrophe naturelle. Sachez tout de même que des exclusions sont possibles notamment si le logement a été construit dans une zone rouge ou noire du PPRI ou si les mesures obligatoires comme la réalisation de travaux n’ont pas été respectées.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
3 RÉACTIONS
pierre-louis 17/10/2019 à 15:49
J'ai été vicitme d'un important dégât des eaux. Ayant déclaré le sinistre très rapidement à mon assurance, la MMA, l'expert mandaté c'est présenté plus de trois mois après la déclaration de sinistre qui a continué à s'étendre dans mon logement au point que j'ai du déménager provisoirement durant 7 mois le temps que le bailleur fasse les travaux. A ce jour l'assurance, après avoir fourni les photos, les factures, et autres attestations de non réparabilité de mon électroménager, refuse toute indemnisation prétextant que l'expert n'a pas reçu les documents nécessaires à son expertise. Et pourtant !!! j'envisage de porter l'affaire devant les autorités judiciaires.
Le gosles raymond 16/10/2019 à 11:30

Je voudrais savoir comment ça se passe et avoir les tarifs svp merci .

Assurland.com, le comparateur d'assurances
Assurland.com 17/10/2019 - 09:59

Bonjour,

Que voulez-vous dire par "comment cela se passe ?"

Cordialement,

L'équipe d'Assurland.com

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES