Assurance habitation : que faire en cas de dégât des eaux ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Assurance habitation : que faire en cas de dégât des eaux ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Assurance habitation : que faire en cas de dégât des eaux ?

|
Consultations : 1788
Commentaires : 0
degat-des-eaux-moisissures
Un mur qui ruisselle ? Un plafond tout auréolé d’humidité ? Vous voilà confronté à un dégât des eaux ! Découvrez ce qu’il faut faire et la manière dont il convient de réagir si vous devez affronter un tel sinistre.

Le principe en cas de dégât des eaux

Il est obligatoire de se protéger contre les dégâts des eaux.

Malgré tout, le fait de disposer d’une telle assurance habitation ne vous permettra pas d’être couvert pour tous les risques liés à l’action de l’eau. De fait, il apparaît tout à fait crucial de jeter un œil à votre contrat pour savoir quels risques sont pris en charge par votre assureur.

Dans tous les cas, sachez que si vous êtes victime d’un dégât des eaux, vous disposez de 5 jours pour avertir votre compagnie d’assurance. Comment ? Préférez l’envoi d’un courrier en recommandé.

Le constat amiable en cas de dégât des eaux

Disponible auprès de votre assurance, à remplir même si aucun tiers n’est concerné et dûment signé, le constat amiable sert à rassembler les éléments descriptifs du sinistre :
• le lieu du sinistre,
• les circonstances du sinistre,
• la nature des dommages occasionnés,
• les coordonnées des personnes éventuellement concernées et de leur compagnie d’assurance,…

L’expertise en cas de dégât des eaux

Ne présentant aucun caractère systématique, l’expertise entre en jeu lorsque l’assurance décide la désignation d’un expert pour l’évaluation des dégâts et des causes du sinistre.

Que faire en cas de visite de l’expert ? Il suffit de suivre ces quelques conseils :
• préparez un état des pertes subies
• ne jetez aucun objet endommagé
• si vous tenez à nettoyer certains objets, prenez des photos pour attester de leur état
• rassemblez tout ce qui peut servir à prouver l’existence comme la valeur des biens endommagés

L’indemnisation en cas de dégât des eaux

En règle générale, c’est par voie postale que vous apprendrez le montant de l’indemnité proposée par votre compagnie d’assurance.

Deux options s’offrent alors à vous :
• vous acceptez la proposition d’indemnisation : le règlement se fera dans les délais prévus au contrat, soit généralement un mois 
• vous êtes en désaccord avec la proposition d’indemnisation : vous pouvez intenter un recours auprès de votre assureur et, s’il n’aboutit pas, vous avez la possibilité de saisir le médiateur des assurances

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction