Assurance habitation : que faire en cas de vol et cambriolage ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Assurance habitation : que faire en cas de vol et cambriolage ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Assurance habitation : que faire en cas de vol et cambriolage ?

|
Note :
Consultations : 5553
Commentaires : 6
systeme-alarme-maison-securite
Une porte fracturée ? Une vitre brisée ? Ce sont malheureusement des signes qui ne trompent pas. Découvrez sans plus attendre la marche à suivre et la manière dont il faut réagir en cas de vol ou cambriolage de son habitation.

Les informations à donner à son assureur

Victime d’un vol ou d’un cambriolage ? Faites en d’abord la déclaration en portant plainte au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie. Contactez aussi votre assureur par lettre recommandée avec accusé de réception dans les 2 jours ouvrés en prenant soin d’y joindre le récépissé du dépôt de plainte.

Plus loin, d’autres informations doivent être transmises à votre compagnie d’assurance :
• le numéro du contrat,
• la date du vol,
• les circonstances du vol
• la description des dommages commis par les voleurs
• l’état estimatif des objets volés pour l’évaluation du montant du vol

Les cas où le vol est couvert

Quels sont les événements couverts par la garantie vol de votre assurance habitation ? Pour savoir avec précision les circonstances qui sont prises en compte, il suffit de vous reporter à votre contrat d’assurance.

Voici la liste non exhaustive des situations qui peuvent être assurées :
• vol par effraction ou escalade des locaux,
• vol avec violences ou menaces,
• vol par usage de fausses clés,
• vol commis par un préposé de l’assuré (garde d’enfants, femme de ménage,…) si le coupable fait l’objet d’une plainte,…

Les biens couverts par la garantie vol

Après les circonstances, évoquons les biens mobiliers qui sont couverts par la garantie vol de l’assurance logement.

Dès lors qu’ils figurent dans l’habitation et sont la propriété des occupants, voici les biens mobiliers qui sont garantis :
• le mobilier courant (meubles, vêtements, appareils électroménagers,…)
• les objets sensibles (TV, appareil photo, matériel informatique,…)
• les objets de valeur (tableaux, bijoux, fourrures,…)

L’évaluation des dommages

À l’heure d’évaluer les dommages, il faut : 
• collecter tout ce qui peut prouver l’existence des biens volés et aider à déterminer leur valeur réelle (factures, bons de garantie, photos,…)
• faire le nécessaire pour éviter un nouveau vol en prenant soin, par exemple, de remplacer les serrures éventuellement détériorées
• faire procéder à la constatation des dommages commis tels les portes fracturées 

L’expertise

L’assureur mandate un expert qui doit vérifier les circonstances du vol et évaluer les dommages.

Si vous n’êtes pas d’accord avec son évaluation, un deuxième expert peut être désigné. Faute d’accord entre eux, ils seront rejoints par un troisième expert qui devra les départager.

Les informations relatives au déroulement de l’expertise et aux moyens de recours figurent aux conditions générales du contrat.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
6 réactions


en cas de cambriolage, il faut investir rapidement dans un coffre fort, les voleurs ont la facheuse habitude de revenir là ou ils on trouvé des valeurs


mon assurance me couvre pas le vol des bijoux dans mon coffre fort motif absent 5 semaines de mon habitation

mon logement a été cambriolé les voleurs sont passés par le balcon ont cassé le carreau de la fénêtre et sont reparti par la porte en emportant les doubles de clés, je dois donc changer la serrure mais l'assureur me dit qu'il ne pourra pas rembourser la facture du serrurier est-ce normal?


Bonjour,

Cela dépend des termes de votre contrat. Mais il est probable qu'en l'absence d'effraction de la serrure, vous ne soyez pas pris en charge pour changer la serrure.


Bonjour, Une fermeture de la baie vitrée de mon studio en location a été forcée , car le locataire était parti en vacances et avait oublié de mettre tous les verrous de sécurité . En fait il avait simplement mis le crochet , que les voleurs ont fait facilement sauter. A t-il une responsabilité du fait de cette légèreté insouciante qu'il a eu en partant ? MERCI de bien vouloir me donner quelques renseignements .. Cordialement .J M


Bonjour,

en pratique, l'on constate que les assureurs peuvent exiger le respect de certaines conditions de protection pour le logement assuré comme la simple présence d’un verrou...

En cas de manquement à cette obligation, il peut y avoir une indemnisation revue à la baisse ou l'exclusion de toute espèce d'indemnisation.

Bonne journée.