• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Informations pratiques sur l'assurance

Assurance logement : quand la valeur des biens augmente

Publié par le

Au moment de souscrire une assurance habitation, l’assuré déclare une certaine valeur de ses biens. Or, au cours d’une vie, la valeur des biens peut augmenter, soit par la multiplication de ces biens, soit par l’achat de nouveaux biens d’une valeur plus importante. Y-a-t-il des démarches à faire auprès de l’assureur ?

Habitation : déclarer tout changement à son assureur

Le code des assurances indique que l’assuré doit déclarer toute circonstance qui viendrait modifier le risque au cours du contrat d’assurance.

Or, au cours d’un contrat d’assurance habitation, la valeur des biens est souvent amenée à évoluer, à la hausse ou à la baisse. Ceci doit obligatoirement être déclaré à l’assureur afin de coller toujours au risque assuré. Si ce n’est pas fait alors que survient un sinistre, l’assureur pourra invoquer la sous-estimation des biens, ne collant pas au risque. Conséquence : l’indemnisation sera moindre.

Dans le cas d’un cambriolage (vol), les biens dans le logement restent couverts, puisque le contrat d’assurance habitation propose une couverture d’une valeur. Dans l’idéal, il faut prévenir l’assureur de l’évolution de cette valeur estimée.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES