• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Informations pratiques sur l'assurance

Assurance moto : assurer un scooter acheté sur le net

Publié par le , Mis à jour le 13/01/2015 à 15:34

À l’ère du numérique, acheter un scooter en ligne est une pratique de plus en plus courante. Mais, une fois votre deux-roues récupéré, il vous faudra immédiatement penser à l’assurer. Voici quelques règles de vigilances à suivre afin d’éviter les déconvenues.

Pourquoi faut-il souscrire une assurance pour un scooter ?

Assurer son deux-roues est une chose primordiale. Et les conducteurs qui ne respectent pas cette loi s’exposent automatiquement àdes sanctions. Au départ, cela se traduit par une simple amande de 3,70 euros. Un prix qui peut tout à coup grimper de façon considérable en cas d’accident grave. Dans ce type de cas, le propriétaire du scooter sera évidemment mis en cause. Alors, renseignez-vous sur le coût d’une assurance deux-roues bien avant d’effectuer votre achat. Car, les tarifs peuvent varier de 300 à 2 000 euros ! N’hésitez pas à comparer l’ensemble des offres proposées sur le marché.

De multiples démarches

Celui qui vend le deux-roues doit avoir effectué un certain nombre de démarches au préalable. En effet, le vendeur doit avoir mis en place le changement de propriétaire pour l'immatriculation du véhicule. Pour y parvenir, il doit être en mesure de pouvoir fournir les différentes pièces prouvant l'origine du véhicule (facture d'achat ou certificat de cession).

En plus de cela, il doit présenter une carte grise, un livret d'entretien, un acte de vente signé, ainsi qu’un certificat de non-gage afin de prouver que le scooter n'a pas été volé ou encore s’il n’a pas fait l’objet d’un gage auprès d’une société de crédit. La preuve du contrôle technique fait aussi partie des documents à transmettre.

Pour l’acquéreur, il s’agit avant tout d’entreprendre une demande d'immatriculation auprès d’une préfecture ou d'un garagiste habilité. Après avoir réceptionné le scooter, celui-ci doit avoir souscris une assurance de responsabilité civile avant d’assurer son véhicule. Elle est indispensable en cas de besoin d'indemnisation de dommages causés à des tiers.  

Petit rappel : avant de souscrire à une assurance, il faut veiller à ce que votre antivol respecte les règles de conformité demandées par l’assureur. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES