Informations pratiques sur l'assurance

Assurance vie : passer par le testament pour désigner le bénéficiaire

Publié par le , Mis à jour le 20/02/2018 à 18:04
928 vues 1 réaction Note

Désigner le bénéficiaire dans un testament permet notamment de garder son identité secrète

Passer par un testament pour désigner un ou plusieurs bénéficiaires de son contrat d’assurance vie est possible. Il s’agit d’une solution originale mais qui peut questionner puisque une clause bénéficiaire est déjà incluse au contrat d’assurance vie. Mais alors pourquoi passer par un testament plutôt que par l’assurance vie directement ?  L’intérêt est multiple ; cela permet notamment de rédiger une clause sur mesure et de changer le nom du bénéficiaire jusqu’au décès.

Bénéficiaire d’assurance vie : opter pour le testament

Il est tout à fait possible de passer par un testament pour désigner le bénéficiaire d’une assurance vie. Pour ce faire, il suffit de ne pas indiquer de nom de bénéficiaire dans la clause correspondante dans le contrat d’assurance vie, tout en précisant que la désignation se fait via un testament. En revanche, attention à bien indiquer le nom du ou des bénéficiaires dans le testament.

Sans cette précision, les bénéficiaires perdent l’avantage fiscal principal de l’assurance vie qui permet de transmettre jusqu’à 152 500 euros sans taxe supplémentaire. S’il n’y a pas de bénéficiaire identifié dans le testament, le capital d’assurance vie sera inclus aux biens mentionnés dans la succession.

Assurance vie : pourquoi désigner le bénéficiaire dans un testament ?

Le premier avantage consiste à garder secrète l’identité du bénéficiaire. Il est donc possible de changer le nom du bénéficiaire jusqu’au décès. Outre cet avantage, en passant par le testament pour désigner le bénéficiaire, c’est le notaire qui rédigera la clause, de manière bien plus précise et sur-mesure. La clause sera donc adaptée à votre situation familiale et patrimoniale.

Enfin, passer par le testament pour désigner un bénéficiaire d’assurance vie permet de lutter contre les contrats en déshérence. En effet, le testament est enregistré sur le fichier central des dispositions de dernières volontés, fichier dont tous les notaires ont accès.

Eviter des litiges en étant précis dans la rédaction du testament

Un contrat d’assurance vie peut être contesté et créé des litiges. Pour ce qui est du testament la situation est similaire. Pour éviter tout litige, il doit ainsi mentionner de manière précise le contrat d’assurance vie souscrit. Il est également nécessaire d’y mentionner l’identité et la qualité du bénéficiaire. Dans le cas de la rédaction d’un nouveau testament, il faudra bien entendu ne pas oublier de réinsérer cette clause et ces mentions.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
Attention cependant aux effets de bord, développés dans cet article. http://www.ultiminfo.com/fr/guide-pratique.php?f=Deposer-la-clause-beneficiaire-chez-son-notaire

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES