Informations pratiques sur l'assurance

Assurance voiture : qu'est-ce que le bonus à vie ?

Publié par La rédaction d'Assurland le 13/06/2015 à 18:21 , Mis à jour le 16/08/2022 à 14:33
7077 vues 1 réaction Note

Depuis 2007, le bonus à vie MAAF a séduit bien des assurés ! Ce système permet de récompenser la conduite et la fidélité des automobilistes. En effet, les bons conducteurs peuvent acquérir un bonus 50 à vie correspondant à une remise de 50% sur le montant de la prime d'assurance de référence. Depuis, d'autres assureurs se sont emparés de cette technique commerciale pour proposer des offres similaires.

Du système bonus-malus au bonus à vie

En France, le système du bonus-malus permet à l’assureur de moduler le montant de la prime d’assurance auto, selon la qualité de la conduite de l'automobiliste.

Chaque année, l’assureur fait un bilan dans lequel les bons conducteurs bénéficient d’un bonus (la prime d’assurance voiture diminue) et les mauvais écopent d’un malus (la prime d’assurance auto augmente). En savoir plus sur le système du bonus malus.

Il y a quelques années, la MAAF a lancé une petite révolution commerciale, indépendante de la règle d’application du coefficient de réduction-majoration, où l’assureur garantit un bonus de 50 à vie, à condition d’être un assuré fidèle et un bon conducteur. En d’autres termes, l’assureur propose 50 % de réduction (soit la réduction maximum) sur la prime d’assurance voiture initiale, un avantage servant à récompenser et fidéliser les meilleurs conducteurs.

Parallèlement à ce bonus à vie, le système « légal » du bonus malus continue d’être comptabilisé par l’assureur, et apparait normalement sur le relevé d’information. Pourquoi ? Car si l’assuré change d’assureur, il peut perdre non seulement les avantages liés au bonus à vie, mais également récupérer le fil normal du système traditionnel CRM.

Quelles sont les coefficients du bonus-malus ?

Il faut savoir que tout conducteur commence avec un coefficient bonus-malus de 1. Chaque année sans accident responsable, vous gagnez 5% de bonus, un coût non négligeable.

Sachez qu’au bout de 13 ans sans accident responsable, vous atteignez le coefficient de bonus maximum qui est de 0,5 soit un bonus de 50.

Un conducteur malussé qui n’a pas d’accident responsable durant 2 ans va revenir au coefficient égal à 1. Attention, il doit être obligatoirement assuré durant ces deux années et sans la moindre interruption.

Assurance auto : comment obtenir le bonus à vie ?

En réalité, si le conducteur bénéficie du bonus à vie, le principe du coefficient réduction majoration (CRM) continue de s’appliquer suivant les règles du code des assurances.

Les conditions d'obtentions du bonus 50 à vie étant les suivantes :

  • Assurer une voiture, un camping-car ou une moto supérieure à 80 cc,

  • Avoir déjà atteint le bonus maximum de 0,5, pour un seul véhicule et un seul conducteur ET avoir maintenu ce bonus de manière ininterrompue durant les 3 dernières années,

  • Ne pas avoir eu de sinistre responsable durant les 24 derniers mois,

  • Le conducteur désigné doit être titulaire d’un permis de conduire depuis au moins 16 ans,

  • L’assurance auto ou moto doit avoir été souscrite avant une date définie par MAAF.

Et réunir ces trois conditions :

  • Au 1er novembre 2007, pour les contrats ayant pris ou prenant effet avant le 1er novembre 2007,

  • À la date de prise d’effet du contrat pour les contrats prenant effet après le 1er novembre 2007,

  • À défaut, à la date d’échéance du contrat d’assurance.

Comment fonctionne le bonus à vie ?

Si vous réussissez à obtenir un bonus à vie auprès de votre assureur, cela vous permettra d'avoir une réduction sur vos cotisations. Le bonus à vie MAAF s’applique durant toute la durée du contrat d’assurance, à partir du moment où toutes les conditions sont réunies.

À savoir que la MAAF conserve son droit à la résiliation prévu dans le Code des assurances, tout comme les autres compagnies d'assurance. D’ailleurs, les assureurs pratiquant ce type d’avantage se montrent d’autant plus intransigeants envers leurs adhérents qui en bénéficient.

Il n’est donc pas facile d’obtenir le bonus à vie, mais il est facile de le perdre. En effet, les assureurs n’hésitent pas à résilier les assurés s’ils estiment que le nombre de sinistres comptabilisés est trop élevé.

Quid d'un accident avec le bonus auto à vie ?

À noter que, si vous obtenez ce bonus à vie et que vous êtes responsable d’accidents, votre CRM va continuer d’évoluer même si cela n’aura pas la moindre influence sur le prix de votre prime d’assurance. Vous conservez ainsi un bonus à vie.

Le premier accident responsable survenu au-delà de 3 années de bonus 0,50 ne donne pas lieu à un malus, d'après la loi. Cela permet d'offrir une seconde chance aux conducteurs les plus irréprochables. Ce privilège se renouvelle automatiquement au bout de trois ans sans nouvel accident. Cependant, pendant ce laps de temps, votre bonus-malus sera impacté par tous autres les sinistres responsables en dehors du premier, ce qui augmentera votre coefficient de malus.

Rappelons que les assureurs peuvent toujours résilier votre contrat quand ils le souhaitent. Ainsi, si vous être souvent responsable de sinistres, votre assureur peut décider de mettre fin à votre contrat.

Changer d'assurance annule-t-il le bonus à vie ?

Par ailleurs, si vous décidez de changer d’assureur, il existe deux situations possibles :

  • Vous n'avez eu aucun sinistre responsable ou un seul pris en charge par votre assurance actuelle,

  • Vous êtes responsable de plusieurs accidents.

Dans le premier cas, votre bonus-malus reste de 50 % et vous pouvez alors bénéficier d'une cotisation réduite de moitié. En pratique, si vous avez de la chance ou si vous négociez bien, votre nouvel assureur peut aussi vous proposer la souscription à une formule bonus à vie à un tarif intéressant.

Dans le second cas, votre coefficient réduction-majoration ne pourra plus être de 0,50. De fait, votre nouvel assureur se référera au relevé d'information fourni par votre assureur précédent pour le réévaluer et établir un nouveau cadre. À la manière de votre ancien assureur, il ne prendra pas en compte le premier sinistre pour son calcul.  

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
Jaques Devau 06/07/2021 à 14:09
Une spécificité du "bonus à vie" à prendre en compte. Si vous bénéficiez du "bonus à vie", et que, au bout de 40 ans sans accident responsable vous avez un petit coup de malchance, par exemple 2 accidents dans la même année, faites une prière pour que votre véhicule ne soit pas irréparable (valeur des réparations supérieure à la valeur vénale du véhicule) car sans le savoir vous devenez non pas inconnu de la MAAF mais persona non grata donc résilié purement et simplement. Impossible de réassurer un nouveau véhicule chez eux. C'est ça le "bonus à vie", c'est la "vie de votre véhicule", pas la votre. On en parle un peu moins dans la pub.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES