Assurances et accidents de ski

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Assurances et accidents de ski

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Assurances et accidents de ski

|
Consultations : 2287
Commentaires : 0
montagne-aiguille-du-midi-ski
Les cimes enneigées n’attendent plus que vous mais, avant de chausser les skis, découvrez quelles assurances peuvent s’avérer utiles pendant votre séjour à la montagne. Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir !

Quelles assurances pour les accidents de ski ?

Les contrats d’assurances qui permettent de garantir les risques liés aux sports hivernaux ne manquent pas : assurance santé, assurance habitation, assurance décès,  assurance scolaire,… peuvent jouer en cas d’accident.

À noter aussi que vous pouvez en général souscrire auprès de votre assureur une protection spécifique pour vos vacances à la montagne. N’hésitez pas à le solliciter à ce sujet !

Quelles démarches en cas d’accident de ski ?

En dépit de toutes les précautions, vous êtes victime d’un accident de ski. Que faire ? Il faut tenir compte ici de deux conseils essentiels :
• déclarez l’accident auprès de votre assureur dans un délai de 5 jours ouvrés
• n’engagez aucune dépense sans avoir pris soin d’en avertir au préalable votre assureur

Votre enfant est heurté par un autre skieur à l’occasion d’un cours de ski ?

Tout dépend ici du contexte et des circonstances de l’accident :
• si le skieur qui a heurté votre enfant est responsable de l’accident, il devra l’indemniser
• si ce skieur est assuré en responsabilité civile, son assureur se substituera à lui
• s’il apparaît que le moniteur a commis une faute en exposant votre enfant à des risques supérieurs à ses capacités, sa responsabilité pourra être engagée

Qui est responsable en cas d’accident ?

Vous avez heurté un skieur. Il faut alors déterminer si vous pouvez être considéré comme responsable de cet accident de ski. C'est votre attitude qui démontrera si vous êtes responsable ou non du sinistre. Ainsi, votre responsabilité sera engagée dans les circonstances suivantes :
• vous êtes un skieur en amont et vous avez refusé la priorité au skieur en aval
• vous skiez trop vite sur une piste pour débutants
• vous vous êtes arrêté pour faire une pause dans un lieu qui n’offre aucune visibilité
• vous avez réalisé un dépassement dangereux
• vous avez perdu l’un de vos skis blessant une autre personne

Quid en cas de ski hors-piste ?

En règle générale, l’assurance couvre la pratique du ski. Toutefois, le ski hors-piste peut être exclu de certains contrats d’assurance. Idem pour les compétitions de ski. Il est donc vivement conseillé de demander à votre assureur ce que couvre exactement votre contrat d’assurance

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction