Assurances : tempête et indemnisation

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Assurances : tempête et indemnisation

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Assurances : tempête et indemnisation

|
Consultations : 1969
Commentaires : 0
Tempête : ce qu'il faut faire pour être bien indemnisé

Le vent a soufflé si fort qu’il a endommagé votre maison et abîmé votre auto. Une fois le choc passé, sachez qu’il faut faire preuve d’une certaine célérité pour lancer les démarches en assurance. Coup de projecteur.

Déclarer le sinistre

C’est la première chose à faire ! Parce que votre assureur ne peut rien pour vous si vous ne lui signalez pas que vous avez été victime d’un sinistre causé par la tempête, il faut veiller à le contacter. Plus loin, il faut 'informer le plus rapidement possible.

Comment ? Par voie de lettre recommandée avec accusé de réception ou directement en agence pour procéder à la déclaration de sinistre. Vous avez 5 jours pour porter le sinistre à la connaissance de votre compagnie d’assurance.

Fournir les bons documents

Pour être indemnisé par votre assurance voiture ou habitation, encore faut-il fournir à votre assureur les documents adéquats.

Ainsi, il faut lui communiquer :

  • la description des dommages causés à vos biens en précisant leur nature,
  • la liste chiffrée de vos biens perdus, détruits ou endommagés,
  • si possible, des preuves (factures, photos,…) de l’existence et de la valeur de vos biens touchés,…

Demander l’intervention d’un expert

Ce n’est pas obligatoire mais il se peut qu’à la demande de votre assureur et à ses frais, un expert professionnel intervienne pour déterminer le montant de votre indemnisation.

Si le montant des dégâts subis par vos biens est fixé avec votre accord, rien ne vous interdit de solliciter à vos frais un expert. Conseils et assistance peuvent effectivement s’avérer utiles si les dommages causés la tempête ont été importants, affectant par exemple la structure même de votre habitation.


Source : Fédération Française des Sociétés d’Assurances (FFSA)

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction