Astuces pour acheter votre scooter sur Internet

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Astuces pour acheter votre scooter sur Internet

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Astuces pour acheter votre scooter sur Internet

|
Consultations : 550
Commentaires : 0
Acheter un scooter sur Internet, c'est possible !
Simulation gratuite d'assurance moto : Economisez sur votre assurance moto

Des livres, de la musique, des vêtements et même un scooter. Hé oui, il est possible de tout acheter (ou presque) sur Internet. Toutefois, et surtout lorsqu’il s’agit d’acheter un deux-roues eu égard notamment au coût que cela représente, il faut faire preuve d’une particulière vigilance. Découvrez nos quelques trucs et astuces pour ne pas vous tromper.

Du côté du vendeur

Une fois que vous avez trouvé le scooter de vos rêves, notez qu’il appartient au vendeur d’accomplir certaines démarches spécifiques.

Parmi toutes ces démarches, l’une des plus importantes est à n’en pas douter le changement de propriétaire qui s’avère indispensable pour l’immatriculation du deux-roues. Ainsi, le vendeur devra communiquer la facture d’achat du véhicule afin de prouver l’origine du véhicule. S’il s’agit d’un scooter d’occasion, le certificat de cession fera l’affaire !

D’autres documents doivent être transmis comme la carte de grise, le livret d’entretien du scooter, l’acte de vente avec la signature de l’ancien propriétaire ainsi que le « certificat de situation administrative simple » - on parle aussi de « certificat de non-gage » - qui prouve que le véhicule ne fait pas l'objet de l'inscription d'un gage ni d'une opposition.

Enfin, il faut savoir que le vendeur n’est pas tenu de communiquer la preuve du contrôle technique. En effet, en France, il n'y a pas de contrôle technique obligatoire pour les deux-roues, et ce, même si l’instauration d’une telle obligation constitue un thème récurrent.

Du côté de l’acheteur

Une fois le scooter acheté, l'acquéreur doit surtout veiller à l’immatriculation de son véhicule motorisé. Pour ce faire, il doit adresser une demande en ce sens à la préfecture du département de son choix. Il peut aussi faire une demande d’immatriculation auprès d’un garagiste habilité.

Et l’assurance ?

Pour rouler l’esprit tranquille avec votre deux-roues fraîchement acheté, il faut posséder une bonne assurance scooter.

S’il s’agit de respecter une obligation posée par la loi - en cas de non-respect de cette règle, notez que vous risquez une amende d’un montant de 3 750 euros - il convient de faire le bon choix afin de disposer d’une assurance qui correspond à la fois à vos besoins, à votre profil de scootériste ainsi qu’aux caractéristiques de votre engin.

Ainsi, si votre deux-roues acheté sur Internet est un véhicule d’occasion, l’assurance moto tous risques n’apparaît pas indispensable en raison notamment de la valeur intrinsèque du véhicule. Toutefois, il faut savoir qu’avec l’assurance moto de base, seuls les dommages causés aux tiers seront couverts. Autrement dit, les dégâts causés à votre personne ou à votre véhicule ne seront pas pris en charge. Heureusement, avec la garantie dite « corporelle du conducteur », vous serez mieux couvert.

Pour assurer votre deux-roues, le plus simple consiste à faire appel à un comparateur d’assurances. Totalement gratuit et sans engagement, cet outil vous permet d’accéder à de nombreux contrats pour trouver celui qui correspond le mieux à vos attentes.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction