Auto : comment se comporter en cas de neige ou verglas ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Auto : comment se comporter en cas de neige ou verglas ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Auto : comment se comporter en cas de neige ou verglas ?

|
Consultations : 1874
Commentaires : 0
voiture-neige-auto
Vous disposez enfin d’une bonne assurance auto. Bravo. Reste qu’au moment de vous engager sur des routes enneigées ou verglacées, elle ne vous sera d’aucune utilité à moins, bien entendu, qu’un sinistre ne survienne. Découvrez comment éviter d’en arriver là !

Contrôlez votre véhicule

Comme le rappelle Assureurs Prévention, la fiabilité technique de votre véhicule est primordiale. Il faut donc en vérifier l’état général et toujours prêter attention aux points suivants :
• la pression et l’usure des pneus
• l’éclairage
• la batterie
• les essuie-glaces

De même, vérifiez la propreté des feux et surfaces vitrées, le niveau d’huile ou encore l’état de la batterie avant de prendre le volant. 

Voilà qui devrait vous permettre de rouler dans les meilleures conditions.

Sortez les chaînes

Si les conditions climatiques imposent d’utiliser les chaînes :
• n’attendez pas d’être bloqué par la neige pour les monter
• entraînez-vous avant de prendre la route
• montez vos chaînes dans une zone adéquate (aire de chaînage, parking ou refuge)

Attention aux consignes de sécurité !

À conditions météos difficiles, mesures de sécurité renforcées. Veillez à vous y conformer ! En pratique, vous devrez vous comporter de la manière suivante :
• laisser la priorité aux engins de déneigement et salage,
• augmenter les distances de sécurité,
• anticiper les freinages,
• éviter les manœuvres brutales,
• maintenir une vitesse modérée,
• utiliser des pneus adaptés en cas de verglas,
• allumer les feux de croisement,...

Bien entendu, tout cela ne vous dispense pas de respecter aussi les mesures de sécurité habituelles comme le port de la ceinture de sécurité, les arrêts fréquents ou encore les limitations de vitesse.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction