Auto : quelle assurance pour une voiture de sport ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Auto : quelle assurance pour une voiture de sport ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Auto : quelle assurance pour une voiture de sport ?

|
Consultations : 965
Commentaires : 0
Assurance auto : ce qui change avec une voiture de sport
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

L’assurance auto d’une voiture de sport est souvent plus chère qu’une assurance classique. En effet, nombreuses sont les raisons qui viennent expliquer cette différence dans les tarifs pratiqués. Les compagnies d’assurance courent notamment beaucoup plus de risques en assurant une voiture de sport. Explications.

Un véhicule « risqué »

Entre autres risques, une voiture de sport attire l’intérêt et la convoitise des voleurs en raison de sa valeur. Les risques d’accidents sont également plus élevés du fait de la puissance objective de ces véhicules. Face à de tels risques, certains assureurs exigent que l’assuré équipe sa voiture de sport d’un GPS ou d’une alarme et qu’elle soit garée dans un endroit fermé pour minimiser les risques.

Les tarifs pratiqués pour cette formule d’assurance auto sont assez variables car ils dépendent de l’usage que l’on fait de la voiture. Ainsi, son coût sera plus élevé si on se sert de la voiture tous les jours. Si on l’utilise à seule fin de loisirs, les risques qu’elle encoure sont moindres et le montant de la cotisation variera à la baisse.

Opter pour le bon contrat

Selon la formule choisie, l’assuré est couvert pour les risques principaux tels les dommages à la voiture, les dommages à autrui, les bris de glace, incendie et vol, ainsi que les événements climatiques exceptionnels.

Plusieurs formules sont proposées par les assureurs et l’assuré devra donc prêter une attention particulière aux clauses et conditions du contrat pour éviter de mauvaises surprises.

D’ailleurs, certains critères doivent être considérés avant de souscrire un contrat comme l’âge de la voiture, la prise en charge des pannes éventuelles, les protections juridiques en cas de litiges liés au véhicule, la réduction de la cotisation suivant le kilométrage ou encore la disponibilité d’un véhicule de remplacement.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction