Cambriolage : quid en cas de fenêtre laissée ouverte ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Cambriolage : quid en cas de fenêtre laissée ouverte ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Cambriolage : quid en cas de fenêtre laissée ouverte ?

|
Consultations : 1530
Commentaires : 0
Assurance habitation : ne laissez pas la fenêtre ouverte !
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

La couverture contre le vol fait généralement partie de la garantie multirisque habitation (MRH) dans le cadre de l’assurance de la résidence principale. A cet effet, l’assuré obtiendra une indemnisation en cas de vol au sein la maison assurée. Cependant, un problème se pose lorsque le vol a été rendue possible à cause d’une négligence imputable à l’assuré comme la fenêtre laissée ouverte. Explications.

La fenêtre ouverte, faute imputable à l’assuré

Le fait de laisser une fenêtre du logement ouverte constitue une faute de la part de l’assuré si cela a rendu possible et facilitée l’intrusion des cambrioleurs. En effet, le souscripteur est tenu à une obligation de moyen qui se traduit par la mise en place des dispositifs de sécurité nécessaires pour renforcer l’« inviolabilité » du logement assuré.

Par ailleurs, l’assuré doit également s’assurer de l’opérationnalité de ces dispositifs. Car, le dysfonctionnement du système de sécurité comme l’ouverture d’une fenêtre constitue une faute qui peut être relevée à son encontre. D’ailleurs, la compagnie d’assurances procède souvent à un contrôle pour l’homologation des moyens de fermeture de la maison avant de consentir à la souscription d’une assurance habitation.

La fenêtre ouverte, quelle indemnisation ?

La fenêtre laissée ouverte aura une influence notable sur le niveau du montant de l’indemnisation accordée au titre de l’assurance habitation.

En effet, la compagnie d’assurances peut invoquer la déchéance de la garantie contre le vol et l’assuré n’obtiendra aucune somme au titre de son indemnisation. L’assureur peut aussi opérer une réduction de l’indemnisation attribuée à l’assuré victime de vol.

Cependant, la possibilité de bénéficier de l’intégralité de l’indemnisation reste ouverte. Il convient de vérifier les clauses qui figurent dans le contrat d’assurance habitation pour connaitre précisément les cas dans lesquels la garantie est applicable ou non.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction