Ce qu'il faut savoir sur l'assurance des dépendances

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Ce qu'il faut savoir sur l'assurance des dépendances

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Ce qu'il faut savoir sur l'assurance des dépendances

|
Consultations : 558
Commentaires : 0
Habitation : quelle assurance pour les dépendances ?
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

Même si vous possédez une bonne assurance habitation, rien ne garantit qu’elle couvre aussi les « dépendances », terme qui désigne garages, granges, caves et autres cabanes de jardin. En fait, cela oblige bien souvent à souscrire une assurance complémentaire qui permettra de couvrir ces dépendances en cas de sinistre éventuel. Explications.

Souscrire la bonne garantie

Les dépendances, comme leur nom l’indique, sont des locaux dépendant de votre habitation. Malgré ce lien, les compagnies d’assurances ne couvrent pas ces locaux.

En pratique vous devez généralement solliciter une extension de garantie pour intégrer vos dépendances parmi les biens assurés.

Au moment de la souscription, vous devez déclarer à votre assureur toutes vos dépendances et lui fournir une liste mentionnant chaque type de local et son usage.

Notez que la dépendance doit se trouver à une distance maximale de 10 km de votre habitation. En principe, cela constitue la limite de la distance appliquée par la majorité des assureurs. Toutefois, n’oubliez pas de consulter votre contrat d’assurance pour savoir s’il renferme des dispositions particulières à ce sujet.

Le dédommagement en cas de sinistres

Avec l’extension de garantie, votre dépendance peut faire l’objet d’une indemnisation en cas de sinistre.

Comme votre habitation, elle sera couverte en cas de préjudices causés par un incendie, un dégât des eaux, une catastrophe naturelle ou une explosion avec les mêmes garanties qui protègent votre maison. Toutefois, vous devez savoir qu’une dépendance ne doit contenir aucun objet de valeur car ils seront mal pris en charge voire complètement exclus des risques couverts.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction