• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Informations pratiques sur l'assurance

Chien et chat : l'obésité, un problème majeur

Publié par le

Devenue plutôt courante chez les chiens et les chats, l’obésité est devenue problématique pour la santé et la qualité de vie des animaux de compagnie. S’il est souvent associé à des facteurs génétiques surtout chez les chiens, ce problème peut avoir d’autres sources. Quelles que soient les causes de l’obésité, elle peut entrainer d’innombrables pathologies généralement prises en charge par l’assurance chien chat. Explications.

Les principales causes de l’obésité

Le surpoids chez un chien ou un chat s’accompagne de plusieurs maladies et problèmes de santé, notamment les troubles du comportement, le diabète ou encore les troubles articulaires.

L’obésité engendre non seulement ces maladies mais elle favorise également le développement d’affections ostéo-articulaires, de problèmes respiratoires, cardio-vasculaires et d’insuffisance rénale.

Hormis une alimentation mal dosée, les causes de l’obésité chez un animal de compagnon sont multiples : un déséquilibre entre apport énergétique et dépense physique, un apport calorique peu approprié en qualité ou quantité, la stérilisation et surtout la sédentarité.

Toutefois, s’il est traité à temps, le surpoids n’est pas une fatalité. Il est fortement conseillé de consulter un vétérinaire dès que le poids de votre animal dépasse de 15% son poids idéal.

Fort heureusement, le traitement sera totalement pris en charge si vous avez pris soin de souscrire une bonne assurance chien chat.

Comment lutter contre l’obésité ?

Il faut consulter le vétérinaire dont les honoraires sont généralement pris en charges par votre assurance chien chat. Toutefois, il faut préciser qu’il y a une légère différence entre l’embonpoint causé par des excès ou une alimentation inadaptée et celui qui résulte de problèmes de santé.

Selon le diagnostic du vétérinaire, un régime alimentaire pourra être mis en place ou le recours à une alimentation thérapeutique préconisé.

Dans tous les cas, le maître doit appliquer scrupuleusement les recommandations du vétérinaire afin d’atteindre les objectifs fixés.

En principe, les animaux qui souffrent d’obésité ne sont pas trop actifs. C’est la raison pour laquelle les exercices s’avèrent assez indispensables : une longue balade ou une activité sportive comme le « flyball » ou le « canicross » pour les chiens et le déplacement du coin-repas pour les chats.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES