Chien et chat, soignez vous-même leurs bobos

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Chien et chat, soignez vous-même leurs bobos

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Chien et chat, soignez vous-même leurs bobos

|
Consultations : 4701
Commentaires : 0
Santé : soignez vous-même votre chien ou votre chat
Simulation gratuite d'assurance chien/chat : Choisissez votre assurance chiens-chats

Etre capable de prodiguer les premiers soins peut sauver la vie de votre animal de compagnie. En effet, chez le chien et le chat, toute plaie est considérée comme potentiellement fatale. Il est donc très important de les traiter rapidement. Diverses causes peuvent être à l’origine de la blessure et on peut distinguer deux types de plaie chez les animaux domestiques : hémorragique et profonde ou non hémorragique et superficielle. Toutefois, dans les deux cas, il faut obligatoirement laver la plaie, la désinfecter, la panser et se rendre chez le vétérinaire.

Une plaie non hémorragique et superficielle

La première chose à faire est de raser les poiles aux alentours de la plaie. Pour le chat, il faut utiliser une paire de ciseaux à pointe ronde pour ne pas le blesser davantage au cas où il bougerait.

Nettoyez ensuite la plaie pour enlever la souillure visible avec de l’eau et du savon. L’étape suivante consiste à désinfecter la plaie en tapotant doucement, sans frotter, avec une compresse imprégnée de lotion ou de teinture antiseptique.

L’étape finale consiste à panser la plaie avec des compresses de gazes stérilisées et à bander ladite plaie. A noter qu’il faut penser à ne pas trop serrer le bandage pour ne pas créer un effet de garrot mais il ne faut pas non plus laisser le bandage trop distendu pour éviter que l’animal ne l’enlève au premier léchage.

Une plaie hémorragique et profonde

La première chose à faire est de nettoyer la plaie comme pour ce type de plaie. Après, il faut y mettre un pansement compressif pour stopper l’hémorragie. Pour ce faire, il faut appliquer directement sur la plaie des compresses de gaze stériles. Il est nécessaire de ne pas enlever ces compresses, puisqu’elles comportent désormais des agents coagulants.

Dans le cas du félin, il faut impérativement veiller à  ce qu’il se tienne tranquille pour éviter de grosses pertes de sang. Ici, l’urgence est réelle car une hémorragie peut entraîner rapidement faire sombrer l’animal dans un état de choc.

Quel que soit le type de plaies, il faut toujours consulter un vétérinaire, et ce, dans les délais les plus brefs.

A noter que souscrire une bonne assurance chien chat permet de bénéficier d’une prise en charge au titre des frais engagés pour les différents soins prodigués par le vétérinaire à l’animal blessé. Des frais qui peuvent être parfois considérables.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction