Circulation sur les couloirs de bus : pour qui ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Circulation sur les couloirs de bus : pour qui ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Circulation sur les couloirs de bus : pour qui ?

|
Note :
Consultations : 3476
Commentaires : 2
Voie de bus : seulement pour les bus et les cars ?
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Les voies de bus ont été mises en place pour une raison précise : permettre à ces véhicules d’évoluer facilement en ville. Mais au cœur d’un embouteillage et en cas de disponibilité d’une voie, d’autres engins peuvent-ils s’y faufiler ? Réponses.

Non, pour le code de la route

Si l’on se réfère au code de la route, les voies de bus sont strictement dédiées aux bus. C’est ce que stipule l’article article R412-7 : une voie de circulation spécifiquement matérialisée et dédiée à une catégorie particulière de voiture reste une exclusivité pour cette dernière. Ceci est donc valable pour les couloirs réservés au bus et qui sont déterminés par un panneau de signalisation ou des marques au sol. Les contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros.

A souligner qu’il reste possible de traverser, que ce soit les conducteurs d’automobiles, de deux roues ou les piétons à condition d’emprunter les passages dédiés et de se conformer au code de la route. Il faut aussi noter que les pompiers, les ambulances et autres véhicules d’intérêt général peuvent circuler dans ces couloirs sous conditions (urgence, utilisation de sirène, absence de danger pour autrui).

Quelques exceptions

Malgré les spécifications de la loi, la majorité des grandes villes françaises tolèrent certaines entorses dans les voies de bus. Il est notamment possible aux taxis de rouler sur ces couloirs (hormis les VTC). Les vélos bénéficient également d’une certaine souplesse, notamment à Paris.
Néanmoins, les cyclistes peuvent rouler uniquement sur les couloirs dont la largeur est suffisante pour que les bus puissent les dépasser sans encombre. On retrouve généralement des panneaux indiquant si cela est possible (affichant un vélo barré en cas d’interdiction).
Attention, les deux-roues restent interdits dans les couloirs de bus. Etant donné qu’il s’agit de tolérance, le respect de règles de bon usage est de mise.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
2 réactions


Donc, légalement, les taxis n'ont pas le droit de rouler dans les couloir de bus, au moins à Paris? En cas d'accident, que se passe-t-il?


Bonjour,

Tout dépend du type d’accident et des exclusions prévues par l’assureur