Informations pratiques sur l'assurance

Comment assurer un quad ? Quelle assurance quad choisir ?

Publié par le , Mis à jour le 12/02/2020 à 17:31

La course en milieu tout-terrain soumet un quad à une usure importante

Le quad est un véhicule à mi-chemin entre l'auto et la moto : une selle, un guidon et quatre roues. Il est motorisé et non-couvert. Ainsi, l'assurance quad est quelque peu spécifique à ce type de véhicule. Les garanties peuvent également varier en fonction de l'utilisation du quad : utilitaire, de loisirs, pour la course...

L'assurance quad est-elle obligatoire ?

Comme l'immense majorité des véhicules terrestres pourvus d'un moteur, un quad doit être assuré (article L211-1 du Code des assurances). Et les quads bénéficient de contrats un peu différents des contrats d'assurance auto, moto ou encore habitation.

Si vous voulez circuler avec votre quad, il faudra au minimum souscrire un contrat d'assurance responsabilité civile spécifique au véhicule. Cette garantie couvrira tous les dommages que vous ou le conducteur de votre quad pourriez causer à un tiers. Si vous décidez de circuler sans assurance, même en dehors de la voie publique, vous vous exposez à :

  • une amende pouvant aller jusqu'à 3 750 euros ;
  • une suspension de permis ;
  • une mise en fourrière du véhicule.

Quad homologué et non-homologué : les différences

En fonction de l'usage et du modèle, un quad n'est pas forcément homologué. Si vous désirez circuler sur la route avec votre quad, il faudra bien vérifier son homologation.

Pour qu'un quad soit homologué, il doit remplir un certain nombre de critères :

  • disposer d'une puissance de moins de 20cv et être limité par le constructeur à 80 km/h ;
  • faire moins de 400 kg à vide s'il a vertu à transporter des personnes (capacité max. : 4 personnes) ;
  • avoir un numéro d'immatriculation (délivré à l'homologation) ;
  • disposer de tous les équipements obligatoires suivants : freins, phares (feu de stop, clignotants, feux avant et arrière), klaxon, moteur et pneus conformes, rétroviseurs.

Rouler sur la voie publique avec un quad non-homologué vous fera encourir les risques suivants :

  • une amende pouvant aller jusqu'à 3 750 euros ;
  • la confiscation du véhicule ;
  • de six mois à deux ans de prison en cas d'accident.

Rappel : même non-homologué, un quad doit obligatoirement être assuré, de même que les mini-quads.

Quel permis de conduire pour un quad circuler sur la voie publique avec un quad ?

Pour un quad léger dont la puissance est inférieure à 4 kW, le poids à vide à 350 kg, avec une capacité de transport de 2 personnes maximum et dont la vitesse n'excède pas 45 km/h, un permis de conduire n'est pas requis, sauf si vous êtes nés à partir du 1er janvier 1988. Dans ce cas, un BSR (Brevet de sécurité routière) option quadricycle ou cyclomoteur est suffisant.

Pour circuler sur la voie publique au guidon d'un quad lourd, c'est-à-dire tout quad excédent n'importe quel critère précédemment nommé, il vous faudra un permis :

  • A1, A2, A3, A, B, B1 si vous avez obtenu votre permis avant le 19 janvier 2013.
  • B ou B1 si vous avez obtenu votre permis après le 19 janvier 2013.

Le quad est souvent utilisé pour la course ou la compétition

Nota bene : même s'il est homologué, un quad ne peut jamais circuler sur une autoroute ou une voie rapide. Cela est formellement interdit par la loi. Le port d'un casque homologué est également obligatoire dans tous les cas.

Nota bene 2 : il n'est pas nécessaire d'avoir un permis pour conduire un quad non-homologué. Il faut cependant avoir l'âge minimum requis : 16 ans. Il est néanmoins possible d'utiliser un quad non-homologué à moins de 16 ans dans un environnement protégé, comme lors d'une activité régie par une association sportive.

Choisir une assurance et des garanties adaptées à votre quad et à votre budget

Il existe plusieurs catégories de quads en fonction de leur usage :

  • le quad enfant ;
  • le quad de loisirs ;
  • le quad utilitaire ;
  • le quad de sport et/ou de compétition.

De facto, il existe des formules d'assurance et des garanties destinées à chaque type de quad et à leur usage. Si la couverture minimale est l'assurance au tiers, il est possible de souscrire une assurance tous risques, couverture maximale que peut offrir un assureur pour un quad et qui réunit toutes les garanties proposées par l'assureur pour ce type de véhicule. Une assurance tous risques sera évidemment plus chère. Il est également possible chez certains assureurs de souscrire un certain nombre de garanties en plus de la responsabilité civile. Parmi les différentes options proposées, on trouve par exemple les garanties :

  • incendie ;
  • catastrophes naturelles ;
  • vol (certaines limites peuvent toutefois être imposées par l'assureur pour que cette garantie soit valide comme un antivol, un garage fermé la nuit...) ;
  • conducteur (pour tout dommage corporel subi par le conducteur lorsqu'il est responsable du sinistre) ;
  • dommages collision (ne couvre toutefois pas les dommages survenus sans tiers identifié) ;
  • dommages tous accidents (intéressant dans le cas d'un quad circulant souvent en tout-terrain et étant in fine sujet à une usure plus importante) ;
  • des accessoires et équipements de votre quad (porte-bagages, GPS, sièges spéciaux, casque, gants...) ;
  • assistance en cas de panne ou d'accident ;
  • assistance 0 km pour un quad vieillissant ou d'occasion...

Entre l'assurance au tiers et l'assurance tous risques, il y a l'assurance intermédiaire. Elle se nomme généralement « tiers plus » et ajoute quelques garanties en plus de la responsabilité civile telles que des couvertures contre l'incendie ou le vol.

À savoir : si votre quad tracte une remorque, vérifiez que la responsabilité civile soit bien étendue à cette dernière et que le poids de la remorque n'excède pas la limite prévue dans le contrat.

Comme pour tout véhicule motorisé, le calcul des cotisations d'assurance dépend de plusieurs critères. On trouve par exemple : la marque du quad, le modèle, sa cylindrée, son état (neuf, récent, d'occasion, ancien...) son usage ainsi que le profil de l'assuré (localisation, âge, ancienneté du permis, antécédents d'assurance...).

Ramené à l'usage, le quad est très souvent un véhicule de loisirs, utilisé de façon occasionnelle. L'assurance au kilomètre peut donc être une option intéressante. Un tel contrat propose généralement les mêmes garanties qu'une assurance classique. Toutefois, le montant de la prime est calculé en fonction des kilomètres parcourus.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES