Comment bien accueillir votre chien à la maison ?

Guide de l'assurance > Infos pratiques assurance > Comment bien accueillir votre chien à la maison ?

Informations pratiques assurance : tout ce que vous devez savoir

Informations pratiques sur l'assurance

Comment bien accueillir votre chien à la maison ?

|
Consultations : 198
Commentaires : 0
Votre chien arrive à la maison ? Découvrez ce qu'il faut faire !
Simulation gratuite d'assurance chien/chat : Choisissez votre assurance chiens-chats

Il faut faire preuve de patience et ne pas compter son temps lorsque l’on éduque un animal de compagnie. Cela commence dès l’arrivée du chien à votre domicile, événement qui oblige à adopter certains comportements afin que la cohabitation se déroule sans accroc. Coup de projecteur.

Commencez par les ordres élémentaires

Lorsqu’un chien arrive à la maison, on a envie que tout se passe bien. Pour y parvenir, il faut démarrer avec les ordres de base comme « Assis ! », « Couché ! », « Stop ! » ou encore « Au pied ! ».

Ces ordres élémentaires facilitent grandement la vie du maître mais ils peuvent aussi aider à garantir la sécurité de l’animal selon les circonstances. Par exemple, ils peuvent permettre d’éviter qu’il ne se fasse renverser parce qu’il a traversé la rue…

Déterminez son espace personnel

A partir du moment où le chien arrive au domicile, il doit avoir son coin dont l’emplacement sera matérialisé par son couchage.

Il faut veiller également à ce que ce lieu personnel ne se trouve pas dans le chemin pour éviter de gêner. Il ne doit pas non plus être exposé aux courants d’air, histoire d’éviter que le chien ne tombe malade.

Fixez rapidement des limites

Pour favoriser une cohabitation apaisée et éviter les débordements en tout genre, il faut fixer tout de suite des limites. Il est nécessaire également de faire preuve de cohérence dans les limites posées afin de ne pas désorienter l’animal.

Dans le même esprit, il faut apprendre la propreté au chien car cela n’a rien d’inné. Pour ce faire, emmenez-le en balade après les repas et félicitez-le s’il a fait ses besoins à l’endroit souhaité. Une fois sa « mission accomplie », n’oubliez pas de ramasser ses crottes avec un petit sac. A défaut, vous vous exposez à une amende. Par exemple, à Paris, il vous en coûtera 68 euros.

Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction